Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Tests médicaux fréquents

Par Manuals Staff,

Un grand nombre de tests sont largement disponibles. Nombre d’entre eux sont spécialisés pour un trouble particulier ou un groupe de troubles associés (généralement décrits avec les troubles correspondants dans cet ouvrage). D’autres sont fréquemment utilisés pour une large gamme de troubles.

On pratique des tests pour diverses raisons, notamment

  • Le dépistage

  • Le diagnostic d’un trouble

  • L’évaluation de la sévérité d’un trouble afin de prévoir un traitement adapté

  • La surveillance de la réponse au traitement

Il arrive de se servir d’un test à plusieurs fins. Une analyse de sang peut indiquer que les personnes possèdent trop peu de globules rouges (anémie). On peut réitérer le test après traitement afin d’établir si le nombre de globules rouges est revenu à la normale. Il arrive qu’un trouble puisse être traité au moment où l’on pratique un test de dépistage ou de diagnostic. Par exemple, si l’on détecte des excroissances (polypes) à la coloscopie (examen de l’intérieur du gros intestin à l’aide d’une sonde d’observation flexible), il est possible de les retirer avant la fin de la coloscopie.

Types de tests

Il existe différents types de tests médicaux, mais leur démarcation est souvent floue. Par exemple, une endoscopie de l’estomac permet à l’examinateur de visualiser l’intérieur de l’estomac mais également de prélever des échantillons tissulaires aux fins d’examen en laboratoire. Les tests appartiennent généralement à l’un des six types suivants.

Analyse des liquides corporels

Les liquides les plus fréquemment analysés sont

  • Le sang

  • L’urine

  • Le liquide qui entoure le cerveau et la moelle épinière (liquide céphalorachidien)

  • Le liquide contenu dans une articulation (liquide synovial)

On analyse moins souvent la sueur, la salive ou le liquide contenu dans le tube digestif (tel que les sucs gastriques). Il arrive que les liquides analysés ne soient présents qu’en cas de trouble, par exemple lorsque du liquide s’accumule dans l’abdomen, causant de l’ascite, ou dans l’espace qui sépare les deux couches de la membrane qui recouvre les poumons et enveloppe la paroi thoracique (plèvre), causant un épanchement pleural.

Imagerie

Ces tests fournissent une image de l’intérieur du corps, dans son ensemble ou seulement en partie ( Présentation des examens d’imagerie). La radiographie ordinaire représente le test d’imagerie le plus fréquent. Il y a également l’échographie, la scintigraphie (examen avec injection de substance radioactive), la tomodensitométrie (TDM), l’imagerie par résonance magnétique (IRM), la tomographie par émission de positrons (TEP) et l’angiographie.

Endoscopie

On se sert d’une sonde d’observation (endoscope) afin d’observer directement l’intérieur d’organes ou d’espaces (cavités) du corps. On utilise le plus souvent un endoscope flexible, mais dans certains cas, il est plus utile d’en choisir un rigide. L’extrémité de l’endoscope est généralement munie d’une lumière et d’une caméra, de sorte que l’examinateur observe les images sur un moniteur de télévision plutôt que de regarder directement à travers l’endoscope. Les outils passent souvent à travers un canal situé dans l’endoscope. Un certain type d’outil est utilisé pour couper et retirer les échantillons tissulaires.

L’endoscopie consiste généralement à passer la sonde d’observation par une ouverture existante du corps, de la façon suivante :

  • Par le nez : Pour examiner l’organe vocal (laryngoscopie) ou les poumons (bronchoscopie)

  • Par la bouche : Pour examiner l’œsophage (œsophagoscopie), l’estomac (gastroscopie) ou l’intestin grêle (endoscopie gastro-intestinale supérieure)

  • Par l’anus : Pour examiner le gros intestin, le rectum et l’anus (coloscopie)

  • Par l’urètre : Pour examiner la vessie (cystoscopie)

  • Par le vagin : Pour examiner l’utérus (hystéroscopie)

Il est pourtant parfois nécessaire de créer une ouverture dans le corps. Une petite coupure (incision) est pratiquée sur la peau et les couches tissulaires situées en-dessous, afin de pouvoir faire passer l’endoscope dans une cavité de l’organisme. On recourt à ces incisions pour visualiser l’intérieur des éléments suivants :

  • Articulations (arthroscopie)

  • Cavité abdominale (laparoscopie)

  • Espace thoracique situé entre les poumons (médiastinoscopie)

  • Poumons et plèvre (thoracoscopie)

Mesure des fonctions de l’organisme

Il est fréquent de mesurer les fonctions de l’organisme par l’enregistrement et l’analyse de l’activité de différents organes. On mesure, par exemple, l’activité électrique du cœur grâce à une électrocardiographie (ECG) et l’activité électrique du cerveau grâce à une électroencéphalographie (EEG). La capacité des poumons à contenir de l’air, à faire entrer et sortir l’air ainsi qu’à échanger l’oxygène et le dioxyde de carbone est mesurée grâce à des épreuves fonctionnelles respiratoires.

Biopsie

Les échantillons tissulaires sont prélevés et examinés, généralement à l’aide d’un microscope. L’examen vise souvent à rechercher des cellules anormales susceptibles de mettre en évidence une inflammation ou un trouble, tel qu’un cancer. Les tissus fréquemment examinés sont ceux de la peau, du sein, du poumon, du foie, du rein et de l’os.

Analyse de matériel génétique (analyse génétique)

On analyse généralement des cellules de la peau, du sang ou de la moelle osseuse. L’examen de ces cellules vise à rechercher d’éventuelles anomalies au niveau des chromosomes, des gènes (notamment de l’ADN) ou des deux. On peut procéder à une analyse génétique dans les cas suivants :

  • Chez les fœtus : Afin de déterminer s’ils présentent un trouble génétique

  • Chez les enfants et les jeunes adultes : Afin de déterminer s’ils présentent un trouble ou s’ils sont à risque de développer un trouble

  • Chez les adultes : Parfois pour aider à déterminer la probabilité selon laquelle des parents (enfants ou petits-enfants) développeront certains troubles

Risques et résultats

Tout test présente des risques. Le risque peut consister en l’éventualité d’une lésion au moment du test ou en la nécessité de procéder à des tests complémentaires en cas de résultat anormal. Ces tests complémentaires sont souvent plus chers, plus dangereux ou les deux. Les médecins évaluent le risque induit par un test par rapport à l’utilité des informations qu’il fournira.

Les valeurs de test normales sont exprimées sous forme de plage sur la base de valeurs moyennes au sein d’une population en bonne santé. Ainsi, 95 % des personnes en bonne santé présentent des valeurs comprises dans les limites de cette plage. Les valeurs moyennes sont toutefois légèrement différentes chez les hommes et chez les femmes et sont susceptibles de varier en fonction de l’âge. Pour certains tests, ces valeurs varient également selon les laboratoires. Ainsi, lorsque les médecins obtiennent le résultat d’une analyse biologique, le laboratoire leur fournit également sa propre plage normale pour ce test. Le tableau ci-dessous indique certains résultats normaux types. Toutefois, étant donné que les valeurs varient selon les laboratoires, il convient de se renseigner auprès de son médecin pour connaître la signification de ses propres résultats de test plutôt que de se référer au présent tableau.

Analyses de sang*

Test

Plage ou seuil de référence (unités conventionnelles)

Acidité (pH)

7,35 à 7,45

Alcool (éthanol)

0 mg/dl (une valeur supérieure à 0,1 mg/dl indique généralement une intoxication)

Ammoniac

15 à 50 unités/l

Amylase

53 à 123 unités/l

Anticorps antinucléaires (AAN)

0 (résultat négatif)

Acide ascorbique

0,4 à 1,5 mg/dl

Bicarbonate (contenu de dioxyde de carbone)

18 à 23 mEq/l

Bilirubine

Directe : Jusqu’à 0,4 mg/dl

Totale : Jusqu’à 1,0 mg/dl

Volume sanguin

8,5 à 9,1 % du poids corporel

Calcium

8,5 à 10,5 mg/dl (légèrement supérieur chez les enfants)

Pression de dioxyde de carbone (exprimée par rapport au niveau jusqu’auquel monte le mercure [Hg] dans un tube en raison de la pression de l’air au niveau de la mer)

35 à 45 mm Hg

Carboxyhémoglobine (monoxyde de carbone contenu dans l’hémoglobine)

Moins de 5 % de l’hémoglobine totale

Numération des cellules CD4

500 à 1 500 cellules/μl

Céruloplasmine

15 à 60 mg/dl

Chlore

98 à 106 mEq/l

Numération formule sanguine (NFS)

Voir tests individuels : Hémoglobine, hématocrite, teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine, concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine, volume globulaire moyen, numération plaquettaire et numération des globules blancs

Cuivre

70 à 150 μg/dl

Créatine kinase (CK), également dénommée créatine phosphokinase (CPK)

Homme : 38 à 174 unités/l

Femme : 96 à 140 unités/l

Créatine kinase (CK) sous ses différentes formes (isoenzymes)

5 % ou moins de CK-MB (forme principalement présente dans le muscle cardiaque)

Créatinine

0,6 à 1,2 mg/dl

Électrolytes

Voir tests individuels : Calcium, chlore, magnésium, potassium et sodium (testés en routine)

Vitesse de sédimentation (VS)

Homme : 1 à 13 mm/heure

Femme : 1 à 20 mm/heure

Glucose

À jeun : 70 à 110 mg/dl

Hématocrite

Homme : 45 à 52 %

Femme : 37 à 48 %

Hémoglobine

Homme : 13 à 18 g/dl

Femme : 12 à 16 g/dl

Fer

60 à 160 μg/dl (supérieur chez les hommes)

Capacité de fixation du fer

250 à 460 μg/dl

Lactate (acide lactique)

Veineux : 4,5 à 19,8 mg/dl

Artériel : 4,5 à 14,4 mg/dl

Déshydrogénase lactique

50 à 150 unités/l

Plomb

20 μg/dl ou moins (bien inférieur chez les enfants)

Lipase

10 à 150 unités/l

Lipides :

Cholestérol, total

Moins de 225 mg/dl (pour un âge compris entre 40 et 49 ans ; augmente avec l’âge)

Lipoprotéines de haute densité (HDL)

30 à 70 mg/dl

Lipoprotéines de faible densité (LDL)

60 mg/dl

Triglycérides

40 à 200 mg/dl (supérieur chez les hommes)

Bilan hépatique

Comprennent bilirubine (totale), phosphatase (alcaline), protéine (totale et albumine), transaminases (alanine et aspartate), prothrombine

Magnésium

1,5 à 2,0 mg/dl

Teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine (TCMH)

27 à 32 pg/cellule

Concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine (CCMH)

32 à 36 % hémoglobine/cellule

Volume globulaire moyen (VGM)

76 à 100 μm cube

Osmolalité

280 à 296 mOsm/kg plasma

Pression d’oxygène (exprimée par rapport au niveau de mercure (Hg) dans un tube résultant de la pression de l’air au niveau de la mer)

83 à 100 mm Hg

Saturation en oxygène (artérielle)

96 à 100 %

Temps de céphaline activée (TCA)

30 à 45 secondes

Phosphatase (alcaline)

50 à 160 unités/l (supérieur chez les nourrissons et les adolescents, inférieur chez les femmes)

Phosphore

3,0 à 4,5 mg/dl

Numération plaquettaire

150 000 à 350 000/ml

Potassium

3,5 à 5,0 mEq/l

Antigène prostatique spécifique (PSA)

0 à 4 ng/ml (augmente avec l’âge)

Protéine :

Totale

6,0 à 8,4 g/dl

Albumine

3,5 à 5,0 g/dl

Globuline

2,3 à 3,5 g/dl

Taux de prothrombine (TP)

10 à 13 secondes

Numération érythrocytaire

4,2 à 5,9 millions/ml

Sodium

135 à 145 mEq/l

Thyréostimuline (TSH)

0,5 à 5,0 m unités/l

Transaminases (enzymes hépatiques) :

Alanine (ALT)

1 à 21 unités/l

Aspartate (AST)

7 à 27 unités/l

Troponine sous ses différentes formes :

I

Moins de 1,6 ng/ml

T

Moins de 0,1 ng/ml

Azote uréique du sang (AUS)

7 à 18 mg/dl

Acide urique

3,0 à 7,0 mg/dl

Vitamine A§

30 à 65 μg/dl

Numération des globules blancs

4 300 à 10 800/ml

*On peut également analyser le sang pour rechercher de nombreuses autres substances.

Les unités sont expliquées dans l’Annexe I. Les unités conventionnelles peuvent être converties en unités internationales à l’aide d’un facteur de conversion. Les laboratoires utilisent parfois un système différent, celui des unités internationales (UI).

D’autres anticorps peuvent également être identifiés.

§D’autres vitamines peuvent également être mesurées.

Procédures diagnostiques

Procédure

Surface corporelle ou échantillon testé

Description

Amniocentèse

Liquide contenu dans la poche qui enveloppe le fœtus

Analyse du liquide, prélevé à l’aide d’une aiguille insérée à travers la paroi abdominale, en vue de détecter une éventuelle anomalie chez le fœtus

Artériographie (angiographie)

Toute artère du corps, généralement au niveau du cerveau, du cœur, des reins, de l’aorte ou des jambes

Examen radiographique consistant en l’injection d’un produit radio-opaque via un fin tuyau (cathéter), enfilé jusqu’à l’artère à examiner, en vue de détecter et de mettre en évidence une obstruction ou un défaut au niveau de l’artère

Audiométrie

Oreilles

Évaluation de la capacité à entendre et distinguer des sons de fréquences et de volumes différents à l’aide d’un casque

Auscultation

Cœur

Écoute à l’aide d’un stéthoscope en vue de rechercher des bruits cardiaques anormaux

Examen radiographique au baryum

Œsophage, estomac, intestins ou rectum

Examen radiographique visant à détecter des ulcères, des tumeurs ou d’autres anomalies

Biopsie

Tout tissu corporel

Prélèvement et examen d’un échantillon tissulaire au microscope, en vue de rechercher la présence éventuelle d’un cancer ou d’une autre anomalie

Mesure de la tension artérielle

Généralement au niveau du bras

Examen visant à détecter une hypertension ou une hypotension artérielle, généralement à l’aide d’un brassard gonflable que l’on enroule autour du bras

Analyses de sang

Généralement un prélèvement sanguin au niveau du bras

Mesure de substances contenues dans le sang afin d’évaluer la fonction d’un organe et de contribuer au diagnostic et au contrôle de divers troubles

Ponction de moelle osseuse

Os iliaque ou sternum

Prélèvement d’un échantillon de moelle osseuse à l’aide d’une aiguille pour examen au microscope, en vue de rechercher d’éventuelles anomalies des cellules sanguines

Bronchoscopie

Voies respiratoires des poumons

Examen direct à l’aide d’une sonde d’observation en vue de détecter la présence éventuelle d’une tumeur ou d’une autre anomalie

Cathétérisme cardiaque

Cœur

Examen de la fonction et de la structure cardiaque par insertion d’un cathéter dans un vaisseau sanguin et en l’enfilant jusqu’au cœur

Prélèvement de villosités choriales

Placenta

Prélèvement d’un échantillon pour examen au microscope en vue de rechercher d’éventuelles anomalies chez le fœtus

Analyse chromosomique

Sang

Examen au microscope visant à détecter un éventuel trouble génétique ou à déterminer le sexe d’un fœtus

Coloscopie

Côlon

Examen direct à l’aide d’une sonde d’observation en vue de détecter la présence éventuelle d’une tumeur ou d’une autre anomalie

Colposcopie

Col de l’utérus

Examen direct du col de l’utérus à l’aide d’une loupe

Tomodensitométrie (TDM)

Toute partie du corps

Examen radiographique amélioré par ordinateur visant à détecter d’éventuelles anomalies structurelles

Biopsie par conisation

Col de l’utérus

Prélèvement et examen d’un morceau de tissu en forme de cône, généralement à l’aide d’une boucle de fil chauffé ou d’un laser

Culture

Échantillon prélevé sur n’importe quelle partie du corps (généralement un liquide tel que du sang ou de l’urine)

Croissance et examen de micro-organismes provenant de l’échantillon en vue d’identifier une éventuelle infection par une bactérie ou un champignon

Dilatation et curetage (D et C)

Col de l’utérus et utérus

Examen d’un échantillon au microscope en vue de rechercher la présence d’éventuelles anomalies au niveau de la muqueuse utérine, à l’aide d’un petit instrument tranchant (curette).

Absorptiométrie à rayons X en double énergie (DEXA)

Squelette, notamment des régions particulières telles que la hanche, la colonne vertébrale ou le poignet

Examen radiographique à faible dose visant à déterminer l’épaisseur des os

Échocardiographie

Cœur

Examen de la structure et de la fonction cardiaques grâce à des ondes sonores

Électrocardiographie (ECG)

Cœur

Examen de l’activité électrique du cœur grâce à des électrodes apposées sur les bras, les jambes et le torse

Électroencéphalographie (EEG)

Cerveau

Examen de la fonction électrique du cerveau grâce à des électrodes apposées sur le cuir chevelu

Électromyographie

Muscles

Enregistrement de l’activité électrique d’un muscle par insertion de petites aiguilles dans le muscle

Examen électrophysiologique

Cœur

Test visant à évaluer des anomalies du rythme ou de la conduction électrique, grâce à un cathéter inséré dans un vaisseau sanguin et enfilé jusqu’au cœur

Cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE)

Voies biliaires

Examen radiographique des voies biliaires, pratiqué après injection d’un produit radio-opaque, à l’aide d’une sonde d’observation flexible

Endoscopie

Tube digestif

Examen direct des structures internes à l’aide d’une sonde d’observation flexible

Dosage d’immunoadsorption par enzyme liée (ELISA)

Généralement le sang

Test consistant à mélanger un échantillon sanguin avec des substances susceptibles de déclencher des allergies (allergènes) ou avec certains microorganismes, en vue d’évaluer la présence d’anticorps particuliers

Fluoroscopie

Tube digestif, cœur ou poumons

Examen radiographique continu permettant aux médecins de voir l’intérieur d’un organe alors qu’il fonctionne

Hystéroscopie

Utérus

Examen direct de l’intérieur de l’utérus à l’aide d’une sonde d’observation flexible

Urographie intraveineuse

Reins et voies urinaires

Examen radiographique des reins et des voies urinaires après injection d’un produit radio-opaque dans une veine (par voie intraveineuse)

Ponction articulaire

Articulations, notamment celles de l’épaule, du coude, des doigts, des hanches, des genoux, de la cheville et des orteils

Prélèvement et examen de liquide provenant de l’espace situé dans l’articulation, afin de rechercher la présence éventuelle de cellules sanguines, de cristaux formés à partir de minéraux ou de micro-organismes

Laparoscopie

Abdomen

Examen direct par insertion d’une sonde d’observation à travers une incision dans l’abdomen, en vue de diagnostiquer et de traiter d’éventuelles anomalies au niveau de l’abdomen

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Toute partie du corps

Examen d’imagerie utilisant un puissant champ magnétique ainsi que des ondes radio en vue de rechercher d’éventuelles anomalies structurelles

Mammographie

Seins

Examen radiographique visant à détecter un éventuel cancer du sein

Médiastinoscopie

Thorax

Examen direct de la zone du thorax située entre les poumons à l’aide d’une sonde d’observation insérée dans une petite incision pratiquée juste au-dessus du sternum

Myélographie

Colonne vertébrale

Examen radiographique simple ou amélioré par ordinateur de la colonne vertébrale après injection d’un produit radio-opaque

Étude de la conduction nerveuse

Nerfs

Examen visant à déterminer la vitesse de déplacement d’une impulsion nerveuse grâce à des électrodes ou des aiguilles insérées le long du nerf

Test de saignement occulte

Côlon

Test visant à détecter la présence de sang dans les selles

Ophtalmoscope

Yeux

Examen direct à l’aide d’un dispositif portatif qui émet de la lumière dans l’œil afin de détecter des anomalies à l’intérieur de l’œil

Test de Papanicolaou (Pap)

Col de l’utérus

Examen au microscope de cellules prélevées par frottement sur le col de l’utérus en vue de détecter un cancer

Paracentèse

Abdomen

Insertion d’une aiguille dans la cavité abdominale afin de prélever du liquide pour examen

Cholangiographie transhépatique percutanée

Foie et voies biliaires

Examen radiographique du foie et des voies biliaires après injection d’un produit radio-opaque dans le foie

Tomographie par émission de positrons (TEP)

Cerveau et cœur

Test d’imagerie utilisant des particules qui émettent des radiations (positrons) en vue de détecter d’éventuelles anomalies de fonctionnement

Épreuves fonctionnelles respiratoires

Poumons

Examens visant à mesurer la capacité des poumons à contenir de l’air, à faire entrer et sortir l’air du corps ainsi qu’à échanger l’oxygène et le dioxyde de carbone, lorsque les personnes soufflent dans un appareil de mesure

Scintigraphie

Nombreux organes

Test d’imagerie utilisant des particules qui émettent des radiations (radionucléides) en vue de détecter d’éventuelles anomalies au niveau de la circulation sanguine, de la structure ou du fonctionnement

Tests de réflexes

Tendons

Tests utilisant un stimulus physique (tel qu’une légère tape) afin de détecter d’éventuelles anomalies de la fonction nerveuse

Urographie rétrograde

Vessie et uretères

Examen radiographique de la vessie et des uretères après injection d’un produit radio-opaque dans l’uretère

Sigmoïdoscopie

Rectum et dernière partie du gros intestin

Examen direct à l’aide d’une sonde d’observation visant à détecter d’éventuelles tumeurs ou autres anomalies

Tests d’allergie cutanée

Généralement au niveau du bras ou du dos

Tests d’allergies pratiqués en versant une solution contenant un possible allergène sur la peau puis en piquant la peau à l’aide d’une aiguille

Ponction lombaire

Canal rachidien

Prélèvement de liquide céphalorachidien par insertion d’une aiguille dans l’os iliaque, afin de rechercher d’éventuelles anomalies du liquide céphalorachidien

Spirométrie

Poumons

Test de la fonction pulmonaire consistant à souffler dans un appareil de mesure

Épreuve d’effort

Cœur

Test de la fonction cardiaque durant un effort au moyen d’un tapis de course ou d’une autre machine d’exercice physique et d’une électrocardiographie (si les personnes ne peuvent pas faire de sport, on se sert d’un médicament pour simuler les effets de l’exercice physique)

Thoracentèse

Espace contenu dans la plèvre, membrane à deux couches couvrant les poumons et revêtant la paroi thoracique (espace pleural)

Prélèvement de liquide au sein de cet espace à l’aide d’une aiguille afin de détecter d’éventuelles anomalies

Thoracoscopie

Poumons

Examen de la surface des poumons, de la plèvre ainsi que de l’espace pleural à l’aide d’une sonde d’observation

Tympanométrie

Oreilles

Mesure de résistance à la pression (impédance) au niveau de l’oreille moyenne, à l’aide d’un dispositif inséré dans l’oreille ainsi que d’ondes sonores, en vue d’établir la cause d’une perte d’audition

Échographie (examen par ultrasons)

Toute partie du corps

Technique d’imagerie utilisant des ondes sonores afin de détecter d’éventuelles anomalies structurelles ou fonctionnelles

Analyse d’urine

Reins et voies urinaires

Analyse chimique d’un échantillon d’urine en vue de détecter l’éventuelle présence de protéines, de sucre, de cétones ou de cellules sanguines

Phlébographie

Veines

Examen radiographique utilisant un produit radio-opaque (similaire à l’artériographie) en vue de détecter l’obstruction d’une veine

Ressources dans cet article