Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Défenses contre les cancers

Par Bruce A. Chabner, MD, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital Cancer Center ; Elizabeth Chabner Thompson, MD, MPH, New York Group for Plastic Surgery

Même lorsqu’une cellule devient cancéreuse, le système immunitaire est souvent capable de la reconnaître comme cellule anormale et de la détruire avant qu’elle ne puisse se répliquer ou diffuser. Le cancer est plus souvent évolutif chez les patients immunodéprimés, qu’ils soient atteints du SIDA, qu’ils soient traités par des immunosuppresseurs ou qu’ils soient atteints de certaines maladies auto-immunes, de même que les personnes âgées, dont le système immunitaire est moins efficace que chez les jeunes. Cependant, le développement d’un cancer peut échapper au contrôle protecteur d’un système immunitaire qui fonctionne normalement.

Antigènes tumoraux

Un antigène est une substance étrangère au soi, qui est reconnue, ciblée et détruite par le système immunitaire ( Présentation du système immunitaire). Des antigènes sont présents à la surface de toutes les cellules, mais, normalement, le système immunitaire ne réagit pas contre les cellules de son propre organisme. Lorsqu’une cellule subit une transformation cancéreuse, des antigènes nouveaux, non reconnus par le système immunitaire, apparaissent à sa surface. Le système immunitaire peut considérer ces nouveaux antigènes, appelés antigènes tumoraux, comme étrangers à l’organisme et les détruire. C’est par ce mécanisme que l’organisme est souvent en mesure de détruire les cellules cancéreuses avant qu’elles ne s’installent. Cependant, même un système immunitaire efficace n’est pas toujours en mesure de détruire toutes les cellules cancéreuses. Une fois qu’elles se reproduisent et forment une masse de cellules cancéreuses (une tumeur maligne), le système immunitaire de l’organisme peut être anéanti.

Les antigènes tumoraux ont été identifiés dans plusieurs types de cancers, dont le mélanome malin. Des vaccins fabriqués à partir d’antigènes tumoraux sont utilisés dans le traitement du cancer de la prostate et pourraient prévenir ou traiter d’autres types de cancer en stimulant le système immunitaire. Ces vaccins sont un thème de recherche très important.

Certains antigènes tumoraux sont détectables par des analyses de sang. Ces antigènes sont parfois appelés marqueurs tumoraux. Le dosage de certains de ces marqueurs tumoraux peut être utilisé pour évaluer la réponse au traitement des patients ( Marqueurs tumoraux*).