Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Chirurgie du cancer

Par Bruce A. Chabner, MD, Director of Clinical Research;Professor of Medicine, Massachusetts General Hospital Cancer Center;Harvard Medical School ; Elizabeth Chabner Thompson, MD, MPH, Founder, BFFL Co

La chirurgie est le traitement traditionnel du cancer. Il s’agit de la méthode la plus efficace pour éliminer la plupart des types de cancer avant qu’il ne se propage aux ganglions lymphatiques ou à des régions éloignées (métastases). La chirurgie peut être utilisée seule ou en association avec d’autres traitements, tels que la radiothérapie ou la chimiothérapie. Si le cancer n’est pas métastasé, la chirurgie peut guérir la personne. Cependant, il n’est pas toujours possible d’être certain que le cancer s’est propagé ou non avant l’intervention chirurgicale. Pendant l’intervention chirurgicale, les médecins retirent souvent les ganglions lymphatiques à proximité de la tumeur pour rechercher d’éventuelles métastases. Le cas échéant, la personne peut être exposée à un risque élevé de récidive du cancer et peut avoir besoin d’une chimiothérapie ou d’une radiothérapie après l’intervention chirurgicale pour éviter toute récidive.

La chirurgie n’est pas le traitement de choix une fois que le cancer est métastasé. Toutefois, on y a parfois recours pour réduire la taille de la tumeur (une procédure appelée réduction tumorale [debulking]), de façon à ce que la radiothérapie et la chimiothérapie soient plus efficaces, ou pour soulager les symptômes tels que les douleurs sévères, les nausées ou les vomissements qui surviennent lorsqu’une tumeur obstrue l’intestin. L’ablation chirurgicale des métastases entraîne rarement la guérison, car il est difficile de localiser toutes les tumeurs. Les tumeurs qui restent continuent généralement de croître. Toutefois, dans certains cancers ayant très peu de métastases, en particulier les cancers du foie, du cerveau ou du poumon, l’ablation chirurgicale des métastases peut être bénéfique.

La chirurgie n’est pas le traitement privilégié utilisé pour tous les cancers au stade précoce. Certains cancers apparaissent dans des régions inaccessibles. Dans d’autres cas, leur ablation peut nécessiter l’exérèse d’un organe fondamental ou la chirurgie peut altérer la fonction de l’organe. Le cas échéant, la radiothérapie avec ou sans chimiothérapie peut être préférable.

Une fois la tumeur enlevée, une autre intervention chirurgicale peut être nécessaire pour améliorer le confort ou la qualité de vie du patient (chirurgie reconstructrice, par exemple reconstruction mammaire après une mastectomie).