Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Bénéfices de l’exercice physique

Par Brian D. Johnston, , International Association of Resistance Training;Prescribed Exercise Clinics

L’exercice physique régulier renforce le cœur et les poumons ; il permet au système cardiovasculaire d’amener plus d’oxygène à l’organisme à chaque battement cardiaque et au système pulmonaire d’augmenter la quantité maximale d’oxygène que les poumons peuvent recevoir. L’exercice physique entraîne une baisse de la tension artérielle, une diminution des taux de cholestérol total et de cholestérol à lipoprotéines de faible densité (LDL), c’est-à-dire le mauvais cholestérol, et une augmentation du taux de cholestérol à lipoprotéines de haute densité (HDL), c’est-à-dire le bon cholestérol. Ces effets bénéfiques, à leur tour, réduisent le risque de crise cardiaque, d’AVC et de maladie des artères coronaires. En outre, le cancer du côlon et certaines formes de diabète sont moins susceptibles de se développer chez les personnes qui pratiquent une activité physique régulière.

L’exercice physique renforce les muscles, ce qui permet de réaliser des tâches qui seraient autrement impossibles ou plus dures à réaliser. Toutes les tâches physiques exigent de la force musculaire et une certaine mobilité articulaire. Un exercice physique régulier permet d’améliorer ces deux qualités.

L’exercice physique étire les muscles et les articulations, ce qui augmente la souplesse et aide à prévenir les blessures. L’exercice physique peut aussi développer l’équilibre en renforçant les tissus autour des articulations et dans tout le corps, contribuant ainsi à prévenir les chutes. Les exercices en charge, comme la marche rapide et l’entraînement avec des poids, renforcent les os et aident à prévenir l’ostéoporose. L’exercice physique peut souvent améliorer l’autonomie et réduire la douleur chez les patients souffrant d’arthrose, même s’il est préférable de concevoir un programme spécifique à chaque personne et d’éviter certains exercices, comme le saut et la course, qui soumettent les articulations à une surcharge inutile.

Le saviez-vous ?

  • La plupart des personnes âgées, plus fragiles, retirent au moins autant de bénéfices de l’exercice physique que les personnes plus jeunes.

L’exercice physique augmente la sécrétion d’endorphines naturelles qui sont des substances chimiques qui agissent sur le cerveau en diminuant la douleur et en apportant une sensation de bien-être. L’exercice physique peut donc améliorer l’humeur et stimuler l’énergie, et pourrait même atténuer la dépression. De plus, il contribue à augmenter l’estime de soi en améliorant l’état de santé général et l’aspect physique.

Outre les autres bienfaits, l’exercice physique régulier aide les personnes âgées à conserver leur autonomie, en améliorant leurs capacités fonctionnelles et en prévenant les chutes et les fractures ( Exercice physique chez les personnes âgées). L’exercice physique peut même renforcer les muscles des personnes âgées les plus fragiles vivant en maison de retraite ou en maison de santé. Il tend à développer l’appétit, à diminuer la constipation et à améliorer la qualité du sommeil.

Les bienfaits de l’exercice physique s’estompent en quelques mois après l’arrêt de l’exercice physique. La force de contraction du cœur et des muscles ainsi que le taux de cholestérol HDL diminuent alors que la tension artérielle et la graisse corporelle augmentent. Même les anciens athlètes qui cessent de s’entraîner ne conservent pas de bénéfices à long terme mesurables. Cependant, les personnes qui étaient physiquement actives dans le passé peuvent souvent retrouver leur condition physique plus rapidement.

D’autres raisons de faire de l’exercice

En plus de recommander de l’exercice physique pour l’état de santé général et le bien-être, les médecins peuvent prescrire des programmes d’exercices spécifiques dans certaines situations. Avant une intervention chirurgicale élective, les médecins peuvent conseiller des programmes d’exercice pour accélérer la récupération après l’opération. Les médecins prescrivent également des programmes d’exercices spécifiques pour la rééducation des personnes qui ont souffert de blessures ou de troubles graves telles qu’une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une intervention chirurgicale majeure ou une lésion ( Rééducation pour des problèmes spécifiques).

Ressources dans cet article