Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Généralités sur les maladies infectieuses

Par Allan R. Tunkel, MD, PhD, Professor of Medicine and Medical Services; Associate Dean for Medical Education, Warren Alpert Medical School of Brown University

Les micro-organismes sont des créatures vivantes minuscules, telles que les bactéries et les virus. Ils sont présents partout. Bien qu’il en existe des milliers d’espèces, rares sont celles qui envahissent le corps humain, s’y multiplient et provoquent des maladies.

Nombre d’entre elles vivent sur la peau, dans la bouche, les voies aériennes supérieures, l’intestin et les organes génitaux (notamment le vagin), sans provoquer de maladie ( Flore résidente). Le fait qu’un micro-organisme vive comme un compagnon inoffensif de l’homme ou qu’il l’envahisse et provoque une maladie dépend de sa nature et de l’état des défenses naturelles de la personne ( Développement d’une infection et Home.heading on page Défenses contre l’infection).

Types de micro-organismes infectieux

Type

Description

Exemples

Quelques maladies qui peuvent en résulter

Bactéries

Les bactéries sont des organismes microscopiques, unicellulaires qui ne possèdent pas de noyau.

Streptococcus pyogenes

Pharyngite (angine à streptocoque)

Escherichia coli

Virus

Les virus sont de petits organismes infectieux – beaucoup plus petits que les champignons ou les bactéries. Ils sont incapables de se reproduire par eux-mêmes. Ils sont obligés d’envahir une cellule vivante et d’utiliser la machinerie de cette cellule pour se reproduire.

Virus varicelle-zona

Rhinovirus

Champignons

Les champignons ne sont ni des plantes ni des animaux. Leur taille varie d’une taille microscopique à une taille visible à l’œil nu. La famille des champignons comprend les levures, les moisissures et les champignons.

Candida albicans

Tinea pedis

Parasites

Les parasites sont des organismes qui survivent en vivant à l’intérieur d’un autre organisme généralement plus gros (l’hôte). Parmi ceux-ci, on trouve des vers et des organismes unicellulaires appelés des protozoaires (qui, contrairement aux bactéries, possèdent un noyau).

Enterobius vermicularis (une espèce de la famille des oxyuridés)

Démangeaisons au niveau anal

Plasmodium falciparum (une espèce de protozoaire)

Certains micro-organismes pourraient être utilisés comme armes biologiques. Ces micro-organismes comprennent les responsables de l’anthrax, de la brucellose, des fièvres hémorragiques (Ebola et Marburg), de la peste, de la variole et de la tularémie, ainsi que celui qui produit la toxine botulique. Chacune de ces maladies est potentiellement mortelle et peut être transmise d’homme à homme, sauf l’anthrax, le botulisme et la tularémie. La transmission d’homme à homme de la brucellose est extrêmement rare.

Effets de l’infection

Les infections peuvent n’affecter qu’une partie de l’organisme (infection localisée) ou l’organisme tout entier (infection systémique). Les abcès et les infections des voies urinaires sont des exemples d’infections localisées. Les infections systémiques graves ont des effets potentiellement mortels, par exemple la septicémie ou le choc septique.

Les symptômes de l’infection peuvent comprendre une fièvre, une accélération du rythme cardiaque, une anxiété et une confusion.

La plupart des effets disparaissent lorsque l’infection est traitée efficacement.

Ressources dans cet article