Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole

Par William D. Surkis, MD, Clinical Associate Professor of Medicine;Director, Internal Medicine Residency Program, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center ; Jerome Santoro, MD, Clinical Professor of Medicine;Chief, Department of Medicine, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center

Le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) est une association de vaccins qui protège contre ces trois graves infections virales. Le vaccin contient les virus vivants mais affaiblis de la rougeole, des oreillons, et de la rubéole. Le vaccin combiné est utilisé car toute personne nécessitant d’être protégée contre l’une de ces trois maladies doit l’être aussi contre les deux autres. Il n’existe pas de vaccins séparés.

Ces infections peuvent être à l’origine de problèmes graves :

  • La rougeole est responsable d’une éruption cutanée, d’une fièvre et d’une toux. Elle touche principalement les enfants et peut être très grave. Elle peut provoquer des lésions cérébrales, une pneumonie, et parfois la mort.

  • Les oreillons sont responsables d’un gonflement des glandes salivaires qui deviennent douloureuses. Les oreillons peuvent affecter les testicules, le cerveau et le pancréas, en particulier chez les adultes. Les oreillons sont beaucoup plus graves chez les adultes.

  • La rubéole (rougeole allemande) est responsable d’un écoulement nasal, d’un gonflement des ganglions et d’une éruption cutanée avec une peau légèrement rouge surtout au niveau du visage. Chez les adultes, peuvent apparaître des douleurs articulaires. Si une femme enceinte contracte la rubéole, elle peut faire une fausse couche, le fœtus peut mourir ou le bébé peut avoir des malformations congénitales graves.

Administration

Le vaccin ROR est administré par une injection sous la peau. Deux doses sont administrées : une entre 12 et 15 mois et l’autre généralement entre 4 et 6 ans.

Les adultes nés en 1957 ou après et qui n’ont pas reçu deux doses de vaccin doivent recevoir au moins une dose de vaccin supplémentaire.

Le vaccin ROR est également recommandé aux personnes suivantes :

  • Le personnel soignant si l’immunité n’est pas démontrée par les analyses de laboratoire

  • Les femmes susceptibles de commencer une grossesse (car la rubéole peut entraîner de sévères malformations congénitales si la mère est infectée pendant la grossesse)

Être né avant 1957 est considéré comme une preuve suffisante d’immunité à la rougeole, aux oreillons, et à la rubéole, sauf dans le cas des femmes susceptibles de commencer une grossesse et du personnel soignant.

Les adultes susceptibles d’être exposés à ces maladies (comme les étudiants de première année, le personnel travaillant dans les écoles ou les crèches, ou les personnes voyageant à travers le monde) doivent recevoir une seconde dose du vaccin.

Les femmes enceintes et les personnes gravement allergiques à la gélatine ou à certains antibiotiques (en particulier la néomycine) ne doivent pas être vaccinées.

Effets secondaires

Des effets secondaires légers tels que de la fièvre, une sensation générale de malaise et une éruption cutanée, peuvent apparaître chez quelques personnes. Une raideur et une douleur peuvent apparaître temporairement au niveau des articulations, en particulier chez les jeunes filles et les femmes.

Les données actuelles ont démontré que le vaccin ROR n’est pas responsable de l’autisme ( Vaccin ROR et autisme).