Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Vaccin contre le papillomavirus humain

Par William D. Surkis, MD, Clinical Associate Professor of Medicine;Director, Internal Medicine Residency Program, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center ; Jerome Santoro, MD, Clinical Professor of Medicine;Chief, Department of Medicine, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center

Le vaccin contre le papillomavirus humain (PVH) protège contre le cancer du col de l’utérus, le cancer anal, le cancer de la gorge, et les verrues génitales causées par ce virus.

Le vaccin contre le VPH ne contient que certaines parties du virus. Le vaccin ne contient pas de virus vivant et par conséquent il ne peut pas être à l’origine d’une infection par VPH.

Administration

Le vaccin contre le VPH comporte trois injections au niveau musculaire : une première injection (de préférence entre 11 et 12 ans) puis une seconde dose entre 2 et 6 mois après.

Le vaccin est recommandé aux personnes suivantes :

  • Toutes les femmes âgées de 11 à 26 ans

  • Tous les hommes âgés de 11 à 21 ans

  • Tous les hommes âgés de 22 à 26 ans qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes ou sont infectés par le VIH et n’ont jamais été vaccinés

Il peut être administré aux hommes âgés de 22 à 26 ans qui n’ont jamais été vaccinés, bien que le vaccin soit plus efficace s’il est administré à un plus jeune âge.

Effets secondaires

Parfois, le site d’injection est douloureux, gonflé et rouge. Aucun effet secondaire grave n’a été rapporté.