Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

rickettsiose vésiculeuse

(rickettsiose vésiculeuse)

Par William A. Petri, Jr, MD, PhD, Wade Hampton Frost Professor of Medicine and Chief, Division of Infectious Diseases and International Health, University of Virginia School of Medicine

La rickettsiose vésiculeuse est une rickettsiose provoquée par Rickettsia akari.

Les rickettsies sont un type de bactéries qui ne peut vivre qu’à l’intérieur des cellules d’autres organismes (voir aussi Généralités sur les infections à rickettsies). Les rickettsies responsables de la rickettsiose vivent généralement chez les souris (l’hôte).

La rickettsiose vésiculeuse survient dans de nombreuses régions des États-Unis, ainsi qu’en Russie, en Corée et en Afrique. Les rickettsies sont transmises à l’homme par morsure par une larve d’acarien ou par un acarien adulte. Les acariens peuvent aussi transmettre la bactérie aux souris communes.

Les symptômes de la rickettsiose vésiculeuse sont bénins. Une petite ulcération ressemblant à un bouton recouverte d’une croûte noire (escarre) apparaît au point de la morsure. Une semaine plus tard, d’autres symptômes se développent : fièvre avec frissons et suées, maux de tête, sensibilité à la lumière, douleurs musculaires et éruption cutanée généralisée. Les ganglions lymphatiques qui se trouvent à proximité peuvent gonfler.

Le diagnostic de la rickettsiose vésiculeuse est suggéré par les symptômes. Les médecins effectuent des analyses de sang qui détectent les anticorps dirigés contre les bactéries. Ces tests ne peuvent, toutefois, pas détecter les anticorps jusqu’à au moins plusieurs jours après le début de la maladie. De ce fait, ces tests ne permettent pas aux médecins de diagnostiquer l’infection immédiatement après qu’une personne tombe malade, mais ils permettent de confirmer le diagnostic. Pour confirmer le diagnostic, les médecins peuvent réaliser un test par immunofluorescence ou utiliser la technique de la PCR (réaction en chaîne par polymérase).

Le traitement de la rickettsiose vésiculeuse consiste à administrer des antibiotiques, d’ordinaire la doxycycline, par voie orale pendant 5 jours.

La préventionde la rickettsiose vésiculeuse consiste à contrôler la population de souris et à utiliser des pesticides pour tuer les acariens.