Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Typhus des broussailles

(fièvre de Tsutsugamushi, typhus à acarien, typhus tropical)

Par William A. Petri, Jr, MD, PhD, Wade Hampton Frost Professor of Medicine and Chief, Division of Infectious Diseases and International Health, University of Virginia School of Medicine

Le typhus des broussailles est apparenté aux rickettsioses et il est dû à Orientia tsutsugamushi.

Les rickettsies sont un type de bactéries qui ne peut vivre qu’à l’intérieur des cellules d’autres organismes (voir aussi Généralités sur les infections à rickettsies), tout comme la bactérie responsable du typhus des broussailles. Elle vit dans des acariens (l’hôte).

Le typhus des broussailles est présent dans une région de l’Asie qui comprend le Japon, la Corée, la Chine, l’Inde et le nord de l’Australie. La maladie est transmise à l’homme par morsure par une larve d’acarien.

Les symptômes du typhus des broussailles apparaissent brutalement, environ 6 à 21 jours après pénétration de la bactérie dans l’organisme. Ils comprennent fièvre, frissons, maux de tête et gonflement des ganglions lymphatiques. Une croûte noire peut se développer au site de la piqûre de la larve d’acarien. Les personnes affectées peuvent présenter une toux durant la première semaine de fièvre. Une éruption cutanée apparaît environ 5 à 8 jours après le début de la fièvre.

Le diagnostic du typhus des broussailles est suggéré par les symptômes. Les médecins effectuent des analyses de sang qui détectent les anticorps dirigés contre les bactéries. Ces tests ne peuvent, toutefois, pas détecter les anticorps jusqu’à au moins plusieurs jours après le début de la maladie. De ce fait, ces tests ne permettent pas aux médecins de diagnostiquer l’infection immédiatement après qu’une personne tombe malade, mais ils permettent de confirmer le diagnostic. Pour confirmer le diagnostic, les médecins peuvent réaliser un test par immunofluorescence ou utiliser la technique de la PCR (réaction en chaîne par polymérase).

Le traitement du typhus des broussailles consiste généralement à administrer un antibiotique, la doxycycline, par voie orale. Le traitement antibiotique est poursuivi tant que les personnes ont de la fièvre, et pendant 48 heures après disparition de la fièvre ; le traitement doit durer au minimum 7 jours. Grâce au traitement, la plupart des personnes récupèrent rapidement. Le chloramphénicol est également efficace, mais peut avoir des effets secondaires graves et il n’est pas disponible aux États-Unis.

La prévention consiste à débroussailler et à pulvériser les zones infestées avec un insecticide pour éliminer ou réduire la population d’acariens. Si une personne est susceptible d’entrer en contact avec les larves d’acariens, elle doit utiliser des insecticides répulsifs comme le DEET (diéthyltoluamide).

Ressources dans cet article