Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Typhus murin (endémique)

(typhus à puces du rat, typhus urbain de Malaisie)

Par William A. Petri, Jr, MD, PhD, Wade Hampton Frost Professor of Medicine and Chief, Division of Infectious Diseases and International Health, University of Virginia School of Medicine

Le typhus murin est une rickettsiose provoquée parRickettsia typhi et Rickettsia felis.

Les rickettsies sont un type de bactéries qui ne peut vivre qu’à l’intérieur des cellules d’autres organismes (voir aussi Généralités sur les infections à rickettsies). Le terme « murin » signifie associé à des rats ou à des souris. Ainsi, les rickettsies responsables du typhus murin vivent principalement chez les rats et les souris (hôtes).

Le typhus murin est présent partout dans le monde, bien que peu de personnes soient infectées. L’infection est transmise à l’homme par les puces de rat et probablement les puces de chat.

Les symptômes du typhus murin apparaissent environ 6 à 18 jours après pénétration de la bactérie dans l’organisme. Les personnes affectées ont des grands frissons, de la fièvre et des maux de tête. La fièvre dure environ 12 jours. Une éruption peut apparaître quelques jours après les autres symptômes. Dans un premier temps, elle se manifeste seulement sur quelques endroits du torse, puis elle s’étend aux membres. Le typhus murin provoque rarement la mort, mais celle-ci est plus probable chez les personnes âgées.

Le diagnostic de typhus murin est suggéré par les symptômes. Les médecins effectuent des analyses de sang qui détectent les anticorps dirigés contre les bactéries. Ces tests ne peuvent, toutefois, pas détecter les anticorps jusqu’à au moins plusieurs jours après le début de la maladie. De ce fait, ces tests ne permettent pas aux médecins de diagnostiquer l’infection immédiatement après qu’une personne tombe malade, mais ils permettent de confirmer le diagnostic. Pour confirmer le diagnostic, les médecins peuvent réaliser un test par immunofluorescence ou utiliser la technique de la PCR (réaction en chaîne par polymérase).

Le traitement du typhus murin consiste généralement à administrer l’antibiotique doxycycline, par voie orale. Le traitement antibiotique est poursuivi tant que les personnes ont de la fièvre, et pendant 48 heures après disparition de la fièvre ; le traitement doit durer au minimum 7 jours. Le chloramphénicol est également efficace, mais peut avoir des effets secondaires graves et il n’est pas disponible aux États-Unis.

La prévention implique des mesures visant à réduire le nombre de rats et les puces de rat.