Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Fièvre récurrente

Par Larry M. Bush, MD, Affiliate Professor of Clinical Biomedical Sciences;Affiliate Associate Professor of Medicine, Charles E. Schmidt College of Medicine, Florida Atlantic University;University of Miami-Miller School of Medicine

La fièvre récurrente est une maladie due à certaines espèces de bactéries du genre Borrelia et transmise par des tiques ou des puces infectées.

  • Elle se caractérise par une apparition soudaine de frissons, suivie d'une forte fièvre, de céphalées violentes, de vomissements, de douleurs musculaires et articulaires, et parfois d'une éruption cutanée.

  • Les symptômes disparaissent, puis réapparaissent plusieurs fois.

  • Le diagnostic est confirmé si la bactérie est identifiée dans le prélèvement sanguin.

  • Les antibiotiques sont généralement efficaces.

D'autres espèces de Borrelia sont responsables de la maladie de Lyme.

La fièvre récurrente à tiques est présente aux Amériques, en Afrique, en Asie, et en Europe. Aux États-Unis, la maladie survient principalement dans les états de l'Ouest, en particulier entre mai et septembre. Les campeurs peuvent être mordus par des tiques infectées, d'ordinaire véhiculés par des rats. Cependant, comme les tiques se nourrissent la nuit et ne restent pas longtemps attachées, les personnes atteintes ne se souviennent souvent pas d'une morsure de tique.

La fièvre récurrente à poux est rare aux États-Unis et survient principalement dans les montagnes d'Afrique Centrale et de l'Est et dans les Andes (en Amérique du Sud). La fièvre récurrente à poux survient généralement en foyers épidémiques, en particulier dans les régions en guerre et dans les camps de réfugiés. L'infestation de poux est généralement évidente.

Symptômes

Elle se caractérise par une apparition soudaine de frissons, suivie d'une forte fièvre, de céphalées sévères, de vomissements, et de douleurs musculaires et articulaires. Certaines personnes présentent une éruption cutanée rougeâtre sur le torse et les membres et les yeux sont rouges, ou elles deviennent délirantes. Après environ 5 jours, la fièvre s'arrête brusquement, et la personne atteinte se sent mieux. Cependant, la fièvre et, d'ordinaire, les autres symptômes réapparaissent (rechute) et disparaissent à des intervalles de 1 à 2 semaines pendant 2 à 10 épisodes. Les épisodes sont progressivement moins sévères, et la personne finit par guérir à mesure qu'elle s'immunise contre la maladie.

Plus tardivement au cours de la maladie, d'autres symptômes peuvent se manifester. Ils comprennent l'ictère (un jaunissement de la peau et du blanc de l’œil), un foie et une rate hypertrophiés, et un rythme cardiaque irrégulier ou une insuffisance cardiaque. Les femmes enceintes peuvent faire une fausse-couche.

Diagnostic

  • Examen d’un échantillon de sang

Pour diagnostiquer la fièvre récurrente, le médecin prélève un échantillon de sang pour l'examiner au microscope afin de déceler la présence de bactéries du genre Borrelia.

Traitement

  • Antibiotiques

Les antibiotiques comme la tétracycline, la doxycycline, ou l'érythromycine sont généralement efficaces.

Dans les 2 heures suivant l’administration de la première dose d’antibiotique peut apparaître une réaction de malaise (la réaction de Jarisch-Herxheimer) responsable de sueurs, frissons avec tremblements, de fièvre et d’une chute de la tension artérielle. Afin de réduire la gravité de cette réaction, le médecin peut administrer de l'acétaminophène avant et après la première dose d'antibiotique.

Informations supplémentaires