Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Sporotrichose

Par Sanjay G. Revankar, MD, Professor of Medicine and Director, Infectious Disease Fellowship Program, Division of Infectious Diseases, Wayne State University School of Medicine ; Jack D. Sobel, MD, Dean and Distinguished Professor of Medicine, Wayne State University School of Medicine

La sporotrichose est une infection provoquée par le champignon Sporothrix schenckii.

  • L’infection se développe lorsque les champignons pénètrent dans l’organisme par de petites coupures ou des éraflures de la peau.

  • Généralement, la peau et les ganglions lymphatiques avoisinants sont infectés, provoquant l’apparition de tuméfactions sur la peau et un gonflement des ganglions lymphatiques.

  • Les poumons, les articulations ou d’autres zones du corps sont rarement infectés.

  • Il est nécessaire de mettre en culture des échantillons de tissus infectés et d’identifier le champignon pour poser le diagnostic.

  • L’itraconazole est utilisé pour traiter la plupart des infections, mais l’amphotéricine B est nécessaire pour les infections diffuses.

Le Sporothrix est habituellement retrouvé sur les rosiers, les arbustes épineux, la sphaigne et autres végétaux. Contrairement à de nombreuses autres infections fongiques, le champignon Sporothrix pénètre dans l’organisme à la faveur de petites coupures ou éraflures de la peau. Le plus souvent, ce sont des fermiers, des jardiniers, des horticulteurs et des bûcherons qui sont infectés.

La sporotrichose touche principalement la peau et les vaisseaux lymphatiques environnants. Les os, les articulations, les poumons ou d’autres tissus sont très rarement atteints.

Symptômes de la sporotrichose

L’infection cutanée commence généralent sur un doigt ou une main par un petit renflement insensible (nodule) qui s’agrandit lentement et forme un ulcère ouvert. Pendant les jours ou les semaines qui suivent, l’infection se propage dans les vaisseaux lymphatiques des doigts, de la main et du bras vers les ganglions lymphatiques, en formant d’autres nodules et ulcères ouverts sur tout le trajet. Du pus provenant des ganglions lymphatiques peut percer la peau, provoquant une ouverture par laquelle du liquide infecté s’écoule. Même à ce stade, la douleur est minime ou absente. Généralement, il n’y a pas d’autres symptômes. Cette infection est rarement fatale.

D’autres symptômes sont rares. L’infection pulmonaire peut provoquer une pneumonie, avec une légère douleur thoracique et de la toux, surtout chez les patients déjà atteints d’une autre maladie pulmonaire, telle que l’emphysème. Une infection pulmonaire apparaît chez les patients atteints d’autres troubles pulmonaires, tels qu’un emphysème.

L’infection des articulations provoque leur gonflement et rend les mouvements douloureux.

Dans de très rares cas, la sporotrichose se propage dans tout l’organisme. Ces infections sont potentiellement mortelles et elles sont plus fréquentes chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Diagnostic de la sporotrichose

  • Culture d’un échantillon de tissu infecté

Les caractéristiques des nodules et des ulcères conduisent le médecin à évoquer la sporotrichose.

Le diagnostic est confirmé par la culture et l’identification du Sporothrix dans les échantillons de tissus infectés.

Traitement de la sporotrichose

  • Antifongiques

Les infections cutanées sont traitées par l’itraconazole administré par voie orale.

Si l’infection est grave, de l’amphotéricine B est administrée par voie intraveineuse.

Une fois que l’infection est contrôlée, il se peut que les personnes atteintes du SIDA ou d’une autre affection qui affaiblit le système immunitaire doivent prendre de l’itraconazole par voie orale jusqu'à ce que leur système immunitaire se soit rétabli, éventuellement pendant toute leur vie. L’itraconazole empêche la sporotrichose de réapparaître tant que le système immunitaire est faible.

Ressources dans cet article