Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Babésiose

Par Richard D. Pearson, MD, Emeritus Professor of Medicine, University of Virginia School of Medicine

La babésiose est due à une infection des globules rouges par un parasite unicellulaire, un protozoaire du genre Babesia. Cette infection peut être responsable d’une fièvre, de maux de tête, de douleurs et d’une fatigue.

Les Babesia sont des protozoaires qui vivent dans les globules rouges et peuvent éventuellement les détruire. La babésiose est transmise par la tique du cerf (famille des Ixodidae), qui est également vectrice de lamaladie de Lyme.

Cette infection est fréquente chez les animaux mais relativement rare chez l’homme. Aux États-Unis, Babesia microti infecte la population vivant dans les îles au large des côtes ou dans les régions côtières du Massachusetts, du Rhodes Island, du Connecticut, de l’Est de Long Island et de Shelter Island à New York, et du New Jersey. Des cas ont aussi été recensés dans le Wisconsin et au Minnesota. D’autres espèces de Babesia infectent les populations des régions du sud du Middle West, de l’état de Washington et de la Californie, et d’autres régions du monde.

Symptômes de la babésiose

Chez certaines personnes, en particulier celles âgées de moins de 40 ans, il n’y a aucun symptôme. Dans d’autres cas, il y a de la fièvre, des maux de tête, des douleurs articulaires et musculaires et les personnes sont fatiguées. La peau et le blanc des yeux peuvent devenir jaunes (ictère). Une anémie peut résulter de l’effondrement du nombre des globules rouges. Le foie et la rate augmentent souvent de volume.

Le risque de maladie grave et de décès est plus élevé chez les patients qui ont été splénectomisés (ablation de la rate) ou qui sont traités par des médicaments qui dépriment le système immunitaire ou qui sont atteints d’un déficit de ce système immunitaire (en particulier au cours du SIDA). La maladie présente alors les symptômes du paludisme (avec une forte fièvre, une anémie, des urines foncées, un ictère [jaunisse] et une insuffisance rénale).

Diagnostic de la babésiose

  • Examen d’un échantillon de sang

Le médecin diagnostique la babésiose en examinant une goutte de sang au microscope.

Traitement de la babésiose

  • Lorsqu’un traitement est nécessaire, atovaquone plus azithromycine

Généralement, il n’est pas nécessaire de traiter les infections bénignes chez les sujets sains dont la rate fonctionne normalement, car l’infection disparaît d’elle-même. Les patients présentant des signes cliniques sont traités par l’association atovaquone plus azithromycine. L’association quinine plus clindamycine est également efficace ; cependant, atovaquone plus azithromycine présente moins d’effets secondaires.

Dans les zones où les tiques du cerf sont fréquentes, le risque d’infection peut être réduit en prenant des mesures préventives contre les piqûres de ces tiques.