Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Névralgie post-zostérienne

Par Craig R. Pringle, BSc, PhD, Emeritus Professor, School of Life Sciences, University of Warwick

La névralgie post-zostérienne est une douleur cutanée chronique du territoire de distribution d’un nerf infecté par le virus du zona.

Le zona est une éruption cutanée douloureuse formée de vésicules remplies de liquides provoquée par la réactivation du virus varicelle-zona, le virus responsable de la varicelle. Le virus varicelle-zona appartient à la famille des herpèsvirus, pour cette raison on appelle parfois le zona « herpès zoster ». Certaines personnes qui ont eu un zona continuent de ressentir la douleur longtemps après la disparition de l’éruption cutanée. Cette douleur porte le nom de névralgie post-zostérienne, ce qui signifie douleur nerveuse après un herpès.

La cause exacte de la survenue de la névralgie post-zostérienne reste inconnue. Cependant, cela n’indique pas que la réplication (reproduction) du virus est active.

La névralgie post-zostérienne touche le plus souvent les sujets âgés : 25 à 50 % des personnes âgées de plus de 50 ans atteints de zona développent aussi une névralgie post-zostérienne. Cependant, seules 10 % environ des personnes qui souffrent de zona développent une névralgie post-zostérienne.

Symptômes de la névralgie post-zostérienne

La douleur peut être constante ou intermittente, s’aggraver la nuit ou en réponse au chaud et au froid. Peu de personnes souffrent de douleurs intenses. Mais, la douleur est parfois invalidante.

La plupart du temps, cette douleur persiste pendant 1 à 3 mois. Mais dans 10 à 20 % des cas, elle persiste plus de 1 an. Il est rare qu’elle persiste plus de 10 ans.

Diagnostic de névralgie post-zostérienne

  • Examen clinique

Si une personne qui a eu un zona continue de ressentir de la douleur dans les régions touchées par le zona, elle doit consulter un médecin immédiatement car le traitement, pour être efficace, doit commencer très rapidement.

Le diagnostic de névralgie post-zostérienne repose généralement sur les symptômes et les résultats de l’examen clinique des personnes qui ont eu un zona.

Traitement de la névralgie post-zostérienne

  • Médicaments antalgiques ou crèmes

  • Parfois d’autres médicaments

Il n’est pas nécessaire de traiter une douleur modérée par des médicaments autres que des analgésiques (soulage la douleur) en vente libre (comme le paracétamol) ou des crèmes (comme celles contenant de la capsaïcine).

De nombreux traitements ont été testés dans la névralgie post-zostérienne, mais aucun ne s’est avéré efficace.

Les traitements de la névralgie post-zostérienne comprennent

  • Certains anticonvulsivants (comme la gabapentine et la prégabaline)

  • Certains antidépresseurs (comme l’amitriptyline)

  • Lidocaïne en pommade topique

  • Parfois des opioïdes

  • Rarement, une injection de corticostéroïdes dans le liquide céphalorachidien (dans l’espace situé autour de la moelle épinière), ce qui peut être utile

  • Injection de toxine botulique A dans la zone affectée, ce qui peut réduire la douleur