Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Tuberculose miliaire

(tuberculose disséminée)

Par Dylan Tierney, MD, Instructor;Associate Physician, Division of Global Health Equity, Harvard Medical School;Brigham and Women's Hospital ; Edward A. Nardell, MD, Harvard Medical School, Departments of Medicine, Social, and Global Health;Brigham & Women's Hospital, Div. of Global Health Equity

La tuberculose miliaire est un type de tuberculose susceptible de menacer le pronostic vital qui survient lorsqu’un grand nombre de bactéries se déplace dans la circulation sanguine et se propage dans tout l’organisme.

La tuberculose est une maladie infectieuse contagieuse provoquée par une bactérie présente dans l’air, Mycobacterium tuberculosis. La tuberculose affecte généralement les poumons à un ou plusieurs endroits. La tuberculose miliaire est ainsi appelée en raison d’innombrables petites taches qui se forment dans les poumons de la taille des grains de mil, les petites graines rondes utilisées comme nourriture pour les oiseaux.

La tuberculose miliaire peut affecter un ou plusieurs organes ou se propager dans tout l’organisme. Les poumons, le foie, et la moelle osseuse sont le plus souvent touchés, mais tous les organes sont susceptibles d’être affectés, même les tissus qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière (méninges) et la membrane qui enveloppe le cœur (péricarde).

La tuberculose miliaire se développe le plus souvent chez les personnes suivantes :

  • Les enfants âgés de moins de 4 ans

  • Les personnes dont le système immunitaire est affaibli

  • Personnes âgées

Symptômes

Les symptômes de la tuberculose miliaire peuvent être vagues et difficiles à identifier. Ils comprennent une perte de poids, une fièvre, des frissons, une grande faiblesse, un malaise général et des difficultés respiratoires.

L’atteinte de la moelle osseuse peut provoquer une anémie sévère et d’autres anomalies sanguines, faisant penser à une leucémie.

Si les bactéries sont libérées par intermittence dans la circulation sanguine à partir d’une lésion invisible, les patients peuvent avoir une fièvre oscillante (qui va et vient) et perdre du poids progressivement, et dépérirent.

Diagnostic

  • Examen et culture d’un échantillon provenant de la zone infectée.

  • Tests sanguins pour détecter la bactérie responsable de la tuberculose

  • Une radiographie du thorax

La pose du diagnostic de la tuberculose miliaire est comparable à celle du diagnostic de la tuberculose pulmonaire.

Des échantillons de liquides infectés peuvent être examinés au microscope et/ou envoyés dans un laboratoire à des fins de mise en culture (croissance bactérienne) et d’analyses. Les échantillons peuvent être

  • Sang

  • Liquide céphalorachidien, obtenu à l’aide d’une ponction lombaire.

  • Urine

  • Liquide provenant de l’espace entre les poumons et la paroi thoracique (plèvre)

  • Liquide provenant du péricarde

  • Liquide articulaire

Le test cutané à la tuberculine et le test sanguin permettant de détecter la bactérie responsable de la tuberculose (test de libération d’interféron-gamma) sont réalisés.

Une radiographie du thorax peut révéler les innombrables petites taches typiques de la tuberculose miliaire. D’autres tests d’imagerie sont effectués, selon les régions touchées du corps. Ils peuvent comprendre la tomodensitométrie (TDM), l’échographie, et l’imagerie par résonance magnétique.

Traitement

  • Antibiotiques

  • Corticostéroïdes

  • Parfois, chirurgie

En général, le traitement de la tuberculose miliaire est identique à celui de la tuberculose pulmonaire.

Il s’agit d’antibiotiques, d’ordinaire administrés pendant 6 à 9 mois, à moins que les méninges ne soient affectées. Dans ce cas, la durée du traitement antibiotique est de 9 à 12 mois.

Les corticostéroïdes peuvent être efficaces si le péricarde ou les méninges sont affectés.

Les bactéries responsables de la tuberculose peuvent facilement devenir résistantes aux antibiotiques, en particulier lorsque les personnes ne prennent pas leurs médicaments régulièrement ou pendant la période requise.

La chirurgie est nécessaire pour certaines complications de la tuberculose miliaire.

Ressources dans cet article