Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Vaccin contre l’hépatite B

Par William D. Surkis, MD, Clinical Associate Professor of Medicine;Director, Internal Medicine Residency Program, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center ; Jerome Santoro, MD, Clinical Professor of Medicine;Chief, Department of Medicine, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center

Pour plus d’informations, référez-vous au Bulletin d’information sur les vaccins contre l’hépatite B.

Le vaccin contre l’hépatite B protège contre l’hépatite B et ses complications (hépatite chronique, cirrhose, et cancer du foie). L’hépatite B est en général plus grave que l’hépatite A et est parfois mortelle. Les symptômes peuvent être légers ou graves. Ils incluent une diminution de l’appétit, des nausées et une fatigue. Chez 5 à 10 % des personnes, l’hépatite B devient chronique et peut entraîner une cirrhose et un cancer du foie.

Administration

Le schéma vaccinal du vaccin de l’hépatite B se compose de trois injections au niveau musculaire. Cependant, si une personne vaccinée précédemment est exposée au virus, le médecin demande un dosage de ses taux d’anticorps anti-hépatite B. Si les taux d’anticorps sont faibles, une nouvelle injection du vaccin peut être nécessaire.

Trois injections sont faites chez tous les enfants : entre 1 et 2 mois et entre 6 et 18 mois.

Le vaccin est également recommandé aux adultes qui souhaitent une protection contre l’hépatite B et pour les adultes non vaccinés présentant un risque accru d’infection, par exemple :

  • Les personnes travaillant dans le domaine de la santé

  • Les personnes voyageant dans des zones où sévit en permanence la maladie

  • Les patients atteints de problèmes hépatiques chroniques

  • Les personnes atteintes d’insuffisance rénale, y compris celles qui nécessitent une dialyse

  • Les utilisateurs de drogues dures par voie injectable

  • Les personnes qui ont plusieurs partenaires sexuels

  • les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes

  • Les partenaires sexuels et les proches de personnes porteurs de l’hépatite B

  • Les personnes infectées par le VIH

  • Les personnes diabétiques âgées de moins de 60 ans

Effets secondaires

Occasionnellement, le site d’injection devient douloureux et une légère fièvre apparaît. Les personnes qui ont des antécédents de réaction allergique sévère à la levure de boulanger, utilisée dans la production du vaccin contre l’hépatite B, ne doivent pas être vaccinées.