Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Vaccin contre le tétanos et la diphtérie

Par William D. Surkis, MD, Clinical Associate Professor of Medicine;Director, Internal Medicine Residency Program, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center ; Jerome Santoro, MD, Clinical Professor of Medicine;Chief, Department of Medicine, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center

Pour plus d’informations, référez-vous au Bulletin d’information sur les vaccins DT (tétanos, diphtérie).

Le vaccin contre le tétanos et la diphtérie (Td) protège l’organisme contre les toxines produites par les bactéries du tétanos et de la diphtérie, il ne protège pas de la bactérie elle-même. Il existe aussi un vaccin combiné qui protège également contre la coqueluche (vaccin diphtérie, tétanos, coqueluche).

Normalement, la bactérie du tétanos pénètre dans l’organisme au niveau d’une plaie ; elle se développe et produit une toxine. La toxine est responsable de spasmes musculaires sévères et peut être mortelle. De ce fait, la vaccination est particulièrement importante.

La diphtérie est responsable d’une inflammation de la gorge et de l’apparition de membranes muqueuses dans la bouche. En outre, la bactérie responsable de la diphtérie produit une toxine qui peut provoquer des lésions au niveau du cœur, des reins et du système nerveux. Avant la mise en place systématique de la vaccination, la diphtérie était l’une des principales causes de décès chez les enfants.

Administration

La vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche est généralement réalisée dans l’enfance. Le schéma vaccinal de ce vaccin combiné comprend cinq injections, suivies d’une injection de rappel avec un vaccin contenant la même quantité de vaccin antitétanique mais une quantité moindre de vaccin anti-diphtérie et anti-coqueluche. L’injection de rappel est faite entre 11 et 12 ans. Puisque l’immunité contre la coqueluche est diminuée, les personnes de plus de 16 ans doivent avoir un rappel si elles ne l’ont pas eu avant.

Un rappel du vaccin contre le tétanos et la diphtérie est administré tous les 10 ans après le rappel diphtérie-tétanos-coqueluche, administré entre 11 et 12 ans. Par ailleurs, il est parfois nécessaire de faire le vaccin après une blessure responsable d’une déchirure de la peau.

Effets secondaires

Parfois, apparaissent au niveau du site d’injection une douleur, un gonflement et une rougeur. Les effets indésirables sont rares et comprennent des réactions allergiques.

Si le syndrome rare de Guillain-Barré apparaît dans les 6 mois suivant un vaccin antitétanique, il est nécessaire de consulter un médecin au sujet des futures vaccinations.