Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Fractures de la main

Par James R. Roberts, MD, Drexel University College of Medicine;Mercy Catholic Medical Center

Les fractures de la main concernent les os du poignet (os carpiens), des paumes (os métacarpiens) ou des doigts (phalanges). Le fonctionnement normal de la main est le résultat d’interactions multiples au sein d’une structure complexe, composée de muscles, tendons, ligaments et articulations, ainsi que d'os. Ainsi, des fractures apparemment peu importantes peuvent provoquer de graves lésions des tissus mous qui, si elles ne sont pas traitées correctement, peuvent entraîner des raideurs invalidantes, de la faiblesse ou une déformation.

Fractures carpiennes

L'un des os carpiens fréquemment fracturés est l'os scaphoïde. Une fracture de l'os scaphoïde se produit en général lors d'une chute sur une main étendue. Les symptômes comprennent une douleur pendant le retournement de la paume et, en particulier, une sensibilité dans le creux à la base du pouce ou une douleur lorsqu'on pousse le pouce orienté vers le poignet. La radiographie initiale étant souvent normale, le sujet atteint d'une fracture suspectée doit recevoir une attelle et subir un nouvel examen en consultation 7 à 10 jours plus tard, ou subir un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM) qui est plus sensible que la radiographie. La fracture peut être traitée avec un bandage croisé et une attelle de pouce. Les fractures de l'os scaphoïde ont souvent du mal à guérir car la circulation sanguine est souvent lésée lors de la fracture de l'os. Dans 5 % des cas environ, quel que soit le traitement, l'os finit par mourir(on parle alors de nécrose). Dans ce cas, une greffe osseuse peut s'avérer nécessaire.

Fractures du métacarpe

Les fractures de l'extrémité des 4è et 5è os métacarpiens (qui sont rattachés à l'annulaire et au petit doigt) surviennent fréquemment lors d'un coup de poing frappant une surface dure. Ce type de fracture, appelé « fracture du boxeur », entraîne une tuméfaction et une douleur dans les articulations des doigts. Ces fractures sont traitées par une attelle. Une réduction est nécessaire seulement si la fracture a entraîné une courbure sous un mauvais angle ou une rotation. En général, une bonne fonction des doigts est récupérée.

Fractures des doigts

Les fractures par arrachement (avulsion) au niveau du site d’insertion des tendons et de la capsule articulaire surviennent assez fréquemment au niveau des doigts. Une lésion aboutissant à un doigt en marteau fait référence à la chute du bout du doigt qui survient lorsque le tendon qui étend la partie la plus éloignée du doigt se détache. L'une des causes fréquentes de cette lésion est la balle de baseball qui frappe le bout des doigts (doigt du baseball). Pour les lésions simples avec doigt en marteau, l'immobilisation à l’aide une attelle pendant 6 à 10 semaines est efficace, mais si les fractures par arrachement gênent beaucoup la surface articulaire, on peut avoir recours à la chirurgie.

Les fractures du bout des doigts sont en général le résultat d'une lésion par écrasement, comme par un coup de marteau. Du sang peut s'accumuler sous l'ongle (hématome sous-unguéal) à partir d'une déchirure dans le lit de l'ongle et produire une décoloration bleu-noir très douloureuse. La plupart des fractures du bout des doigts sont traitées avec un doigtier de protection (comme le matériau pour attelle en mousse et en aluminium vendu dans le commerce) que l'on enroule autour du bout du doigt. Les médecins drainent facilement l'hématome sous-unguéal en faisant un petit trou dans l'ongle avec une aiguille ou une tige chaude (dispositif d'électrocautère).

Les fractures de doigt importantes avec déplacement sont réparées chirurgicalement. Une augmentation anormale de la sensibilité (hyperesthésie) dure souvent longtemps après la guérison d'une fracture importante. La personne peut nécessiter un traitement pour diminuer l'hyperesthésie (traitement de désensibilisation).