Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Œdème pulmonaire d’immersion

Par Alfred A. Bove, MD, PhD, Professor (Emeritus) of Medicine, Lewis Katz School of Medicine, Temple University

L’œdème pulmonaire d’immersion est l’accumulation subite de liquide dans les poumons qui survient en général peu de temps après le début d’une plongée et en profondeur.

L’œdème pulmonaire d’immersion est devenu plus fréquent ces deux dernières décennies. Une cause probable de ce trouble est le changement de pression dans la cage thoracique qui rend difficile la dilatation des poumons. En conséquence, les personnes ont besoin d’aspirer avec force pour pouvoir respirer. L’œdème pulmonaire d’immersion n’est lié ni au barotraumatisme des poumons ni à l’accident de décompression. L’eau froide et des antécédents d’hypertension artérielle sont des facteurs de risque.

Les plongeurs remontent souvent trop rapidement et deviennent essoufflés. De la toux se manifeste normalement avec des expectorations moussantes.

Les médecins peuvent effectuer des examens tels que radiographies et échocardiographie pour confirmer le diagnostic.

Le traitement comprend des diurétiques, comme le furosémide par voie intraveineuse et de l’oxygène administré généralement avec un masque. Une ventilation mécanique peut s’avérer nécessaire. Il n’est pas procédé à la recompression.

Informations supplémentaires