Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Fractures du nez

Par Sam P. Most, MD, Stanford University

  • Quand un nez est cassé (fracturé), il saigne, devient douloureux et enfle.

  • Pour diagnostiquer la fracture du nez, le médecin observe celui-ci et palpe la racine du nez.

  • Les médecins doivent parfois pousser et remettre en place les parties fracturées.

Les os du nez sont plus souvent fracturés que les autres os de la face. Quand les os du nez sont fracturés, la muqueuse qui tapisse le nez se rompt, provoquant un saignement de nez ou épistaxis. Fréquemment, la racine et le dorsum (dos) du nez sont déviés d’un côté. Parfois, le cartilage de la cloison nasale (tissu flexible qui divise la cavité nasale en deux) peut être dévié d'un côté. Si du sang s'accumule sous la muqueuse qui tapisse le cartilage de la cloison nasale (on parle alors d’hématome septal), le cartilage peut se nécroser (mourir). Le cartilage nécrosé peut se désintégrer, donnant lieu à une déformation par enfoncement de la racine du nez (appelée déformation de la selle turcique).

Déformation de la selle turcique

La déformation de la selle turcique survient lorsque le cartilage du nez se nécrose puis se désintègre. Le résultat aboutit à une racine du nez enfoncée au milieu.

Parfois, lorsque les os du nez sont fracturés, les os qui relient le nez au crâne sont endommagés. Cette forme de lésion permet au fluide entourant le cerveau et la moelle épinière (liquide céphalorachidien) de s'écouler vers l'extérieur. Cette lésion peut également permettre aux bactéries de pénétrer dans l'espace entourant le cerveau et la moelle épinière et de causer une infection grave (méningite).

Les symptômes

Un sujet qui présente une épistaxis, un nez douloureux et enflé suite à un choc direct, peut avoir le nez cassé. Un nez cassé peut paraître déformé. La région autour des yeux peut présenter des ecchymoses. Le nez reste enflé pendant 3 à 5 jours après la fracture.

Le diagnostic

Un examen médical est nécessaire pour éventuellement déceler l'hématome septal, l'écoulement de liquide céphalorachidien et les autres lésions du visage qui peuvent nécessiter des soins immédiats.

En général, le médecin diagnostique la fracture du nez en palpant légèrement l’arête nasale pour en déceler les irrégularités, la déviation, le mouvement anormal des os, voire la sensation d’un frottement entre les os fracturés, en les faisant bouger très doucement, et la sensibilité. En général, les radiographies du nez ne sont pas utiles pour diagnostiquer les fractures, car leur précision est insuffisante pour déterminer le traitement indiqué. Si les médecins suspectent une fracture d'autres os du visage ou du crâne, ils prescrivent une tomodensitométrie (TDM).

Le saviez-vous ?

  • Pour la plupart des fractures des os du nez, l'examen du médecin est plus précis que ne le sont les radiographies.

Le traitement

L'application de glace (toutes les 2 heures pendant 15 minutes à la suite si possible) pendant environ 2 jours, la prise d'antalgiques (comme du paracétamol) et l'élévation de la tête pour dormir sont des mesures qui aident à limiter la douleur et le gonflement.

Il faut drainer les hématomes septaux dès que possible. Le sang doit être drainé pour éviter la destruction du cartilage. La fracture même peut attendre. Les médecins attendent en général 3 à 5 jours après un traumatisme, le temps que le gonflement disparaisse, avant de remettre en place les morceaux d'os fracturés (on parle alors de réduction). Ce délai permet au médecin de voir et de sentir plus facilement si les os sont parfaitement alignés. De nombreuses fractures nasales ne sont pas déplacées et n’ont pas besoin d’être réduites.

En premier lieu, quand il s'agit d'adultes, on administre un anesthésique local pour endormir la région. Quant aux enfants, on leur administre un anesthésique général qui les rend temporairement inconscients. En pressant avec les doigts et en soulevant à l'aide d'un instrument introduit dans le nez, les médecins manipulent les os pour les remettre en place. Le nez est ensuite stabilisé par une attelle externe. Il peut être également nécessaire d'insérer de la gaze dans le nez (tamponnement). Des antibiotiques sont administrés quand le tampon est en place afin de réduire le risque d'infection. Les fractures des os du nez se consolident après environ 6 semaines.

Lorsqu'un écoulement de liquide céphalorachidien se produit, il faut hospitaliser la personne et insérer un drain près de la moelle épinière dans la partie inférieure du dos (drain lombaire).

Ressources dans cet article