Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation des lésions oculaires

Par Kathryn Colby, MD, PhD, Louis Block Professor and Chair, Department of Ophthalmology & Visual Science, University of Chicago School of Medicine

Les structures du visage et des yeux sont bien adaptées pour protéger les yeux des lésions. Le globe oculaire se trouve dans l’orbite, cavité entourée d’une saillie osseuse résistante. Les paupières ont la capacité de se fermer instantanément et de former une barrière contre les corps étrangers, et l’œil tolère un faible impact sans dommage.

En raison de ces diverses protections, de nombreuses lésions des yeux n’affectent pas le globe oculaire et ne sont donc pas dangereuses même lorsque les structures qui les entourent sont affectées par des contusions et un gonflement étendus les faisant paraître pires qu’elles ne sont réellement. Toutefois, certaines lésions causent parfois des dommages si sévères à l’œil que la vision est en affectée, et même parfois totalement perdue. Dans de rares cas, l’énucléation (le retrait du globe oculaire) s’impose.

Structures de protection de l’œil

Causes

On peut rechercher les causes fréquentes des lésions oculaires dans les accidents domestiques ou industriels (par exemple, suite à l’usage d’un marteau ou de produits chimiques liquides ou d’agents nettoyants), les rixes, les explosions de batteries de véhicule automobile, les lésions sportives (notamment les lésions causées par les carabines à air comprimé ou les pistolets marqueurs) et les accidents de la route (y compris les lésions causées par les coussins de sécurité gonflables ou « air bags »). L’exposition à des rayons ultraviolets de forte intensité, comme ceux provenant d’un arc à souder ou du soleil éclatant reflété par la neige, peut léser la lentille transparente convexe à la surface de l’œil (cornée, Kératite ponctuée superficielle).

Évaluation

Les personnes souffrant d’une lésion à l’œil doivent consulter un médecin. Si la personne porte des lunettes, elles doivent être emportées afin de pouvoir évaluer la vision de la personne avec sa correction normale. Cette évaluation peut aider les médecins à savoir si une éventuelle vision anormale est un problème nouveau ou ancien.

L’examen de l’œil peut comprendre un examen à la lampe à fente et une ophtalmoscopie. La lampe à fente contient un éclairage, un microscope réglable et un plateau qui permet d’ajuster la position de ces composants. L’examen à la lampe à fente évalue principalement la partie antérieure de l’œil, en particulier la surface de l’œil et la paupière. L’ophtalmoscopie évalue principalement la partie postérieure de l’œil, en particulier le fond de l’œil. Avant de faire une ophtalmoscopie, il faut souvent dilater l’œil avec un collyre tel que le cyclopentolate et la phényléphrine. Après la dilatation, il est possible de voir une plus grande partie de l’œil, en particulier la rétine.

Si la lésion est grave, en particulier si la vision est affectée, les médecins qui examinent en premier les personnes organisent une consultation avec un ophtalmologiste (médecin spécialisé dans l’évaluation et le traitement, chirurgical ou non, des affections oculaires) pour évaluer et traiter les personnes.

Prévention

L’utilisation de lunettes de protection, de lunettes étanches ou de lunettes spéciales comme celles dotées de verres en polycarbonate placés dans une monture enveloppante en polyamide, est une simple précaution qui réduit considérablement le risque de lésion.

Ressources dans cet article