Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Fractures de côtes

Par Thomas G. Weiser, MD, MPH, Associate Professor, Department of Surgery, Section of Trauma & Critical Care, Stanford University School of Medicine

  • Les fractures de côtes causent des douleurs intenses, en particulier lors de la respiration profonde.

  • Une radiographie du thorax est généralement prise.

  • Les personnes reçoivent des analgésiques et doivent tousser ou respirer profondément environ une fois par heure pour empêcher tout problème pulmonaire.

Les fractures de côtes sont généralement dues à un coup violent, tel qu’une chute d’une certaine hauteur, un accident de la route ou un choc causé par une batte de baseball. Cependant, chez les personnes âgées atteintes d’ostéoporose, un coup léger peut parfois suffire (comme une chute mineure).

La fracture même est rarement grave, mais le coup ayant provoqué la fracture cause occasionnellement d’autres problèmes, tels qu’un hématome au poumon (contusion pulmonaire, Contusion pulmonaire) ou un poumon collabé (pneumothorax, Pneumothorax traumatique). Une lésion qui entraîne des fractures de côtes inférieures atteint également parfois le foie ( Lésion hépatique) ou la rate ( Lésion de la rate). Plus il y a de côtes fracturées, plus le risque de lésion des poumons ou d’autres organes est élevé.

Un volet thoracique peut survenir si plusieurs côtes adjacentes sont fracturées à plusieurs endroits. Dans le volet thoracique, un segment de la paroi thoracique se sépare du reste et se déplace dans le sens opposé au reste de la paroi thoracique lorsque les personnes respirent. La respiration devient plus difficile et fatigante. Généralement, un coup suffisamment fort causant un volet thoracique provoque également un hématome pulmonaire sous la zone lésée ( Contusion pulmonaire).

Symptômes

Les fractures de côtes causent des douleurs intenses, en particulier lors de la respiration profonde. La douleur dure plusieurs semaines.

En raison de la douleur, les personnes ne peuvent plus respirer profondément, ce qui augmente le risque de complications, comme une atélectasie de parties du poumon (atélectasie, Atélectasie) ou une pneumonie ( Présentation de la pneumonie). Les complications sont plus probables chez :

  • Personnes âgées

  • Personnes présentant plusieurs fractures de côtes

Comme les personnes âgées sont plus à même de développer ces complications, elles sont également exposées à un risque de décès dû à une côte fracturée plus important que les personnes plus jeunes.

Diagnostic

  • Examen clinique

Les médecins suspectent une fracture de côte lorsqu’une ou plusieurs côtes sont très sensibles à un endroit particulier. Ils peuvent parfois sentir les côtes fracturées lorsqu’ils exercent une légère pression sur la zone lésée. Les médecins n’ont pas toujours à confirmer les fractures de côtes à l’aide d’une radiographie car leur présence ne change pas la manière de traiter une lésion thoracique. Néanmoins, les médecins réalisent généralement une radiographie du thorax pour détecter d’éventuels problèmes graves pouvant accompagner les fractures de côtes, tels que l’hématome pulmonaire ou le poumon collabé. Toutes les fractures de côtes ne sont pas visibles sur une radiographie du thorax.

Le saviez-vous ?

  • Il n’est pas nécessaire de diagnostiquer les fractures de côtes à l’aide de radiographies.

Traitement

  • Analgésiques

  • Toux et respiration profonde

Que les fractures de côtes soient identifiées ou non, les personnes reçoivent des antidouleurs (analgésiques). Celles présentant une douleur intense reçoivent généralement des antalgiques opiacés tels que l’oxycodone ou l’hydrocodone. Parfois, les personnes hospitalisées qui ont une douleur intense sont traitées en engourdissant le nerf des côtes affectées ou en injectant des médicaments autour de la moelle épinière (analgésie péridurale).

Les personnes ayant une côte fracturée doivent tousser ou respirer profondément environ une fois par heure lorsqu’elles sont éveillées pour garder les sacs d’air du poumon ouverts et éviter toute pneumonie.

Les personnes présentant plusieurs fractures de côtes peuvent devoir être prises en charge à l’hôpital.

Les personnes souffrant d’un volet thoracique doivent souvent avoir recours à une assistance respiratoire avec un respirateur jusqu’à ce que les lésions guérissent.

Ressources dans cet article