Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Piqûres de chenille de grande queue fourchue

Par Robert A. Barish, MD, MBA, University of Illinois at Chicago ; Thomas Arnold, MD, Department of Emergency Medicine, LSU Health Sciences Center Shreveport

La chenille de grande queue fourchue (Megalopyge opercularis) (ou « asp ») est venimeuse et présente dans le Sud des États-Unis. Elle est de forme arrondie avec de long poils soyeux qui la font ressembler à une touffe de coton ou de fourrure. Quand l'une de ces chenilles se frotte ou est pressée contre la peau d'une personne, ses poils venimeux s'incrustent et causent en général une sensation de brûlure sévère et une éruption cutanée. La douleur s'estompe après environ une heure. Parfois, la réaction est plus sévère, provoquant un gonflement, des nausées et des difficultés respiratoires.

On peut tenter de soulager la brûlure en lavant la piqûre à l'eau et au savon puis en utilisant un sèche-cheveux réglé sur bas pour sécher la zone affectée. Les piqûres de chenille « asp » peuvent parfois être soulagées en appliquant du ruban adhésif sur la zone affectée que l’on tire ensuite pour extraire les poils incrustés. L'application d'alcool isopropylique (alcool dénaturé) sur la piqûre peut aussi soulager la brûlure. L'utilisation d'une bouillie de bicarbonate de soude ou de lotion à la calamine peut soulager, et une compresse de glace ou un cube de glace enveloppé dans du plastique et un linge fin, placé sur la piqûre, peut soulager la douleur. Des réactions plus graves nécessitent des soins médicaux sans délai.