Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Piqûres et morsures d’insectes

Par Robert A. Barish, MD, MBA, University of Illinois at Chicago ; Thomas Arnold, MD, Department of Emergency Medicine, LSU Health Sciences Center Shreveport

Parmi les insectes produisant les piqûres les plus fréquentes et aspirant parfois le sang, aux États-Unis, on peut citer les suivants :

  • les mouches de sable

  • les taons (chevaux)

  • les taons (cervidés)

  • les simulies

  • la mouche piquante des étables

  • les moustiques

  • les puces

  • les poux

  • les punaises de lit

  • les triatomes

  • certaines punaises d’eau

Aucun de ces insectes n’est venimeux. Les piqûres de ces insectes entraînent souvent une irritation causée par les composants de leur salive. La majorité des piqûres ne provoquent qu’une petite saillie rouge et des démangeaisons. Cependant, certaines personnes peuvent développer une plaie importante (ulcère), associée à un œdème et de la douleur. Les réactions les plus graves surviennent chez les personnes allergiques aux piqûres ou qui développent une infection après avoir été piquées. Les puces peuvent causer des réactions allergiques parfois même sans piquer.

La piqûre doit être nettoyée et il faut appliquer une pommade contenant un antihistaminique, un antalgique ou un corticostéroïde, ou une association de ces trois produits, pour soulager les démangeaisons, la douleur et l’inflammation. Chez les personnes qui présentent de nombreuses piqûres, un antihistaminique par voie orale peut être administré. Les personnes allergiques aux piqûres doivent consulter immédiatement un médecin, ou bien utiliser un kit d’urgence contenant une seringue d’épinéphrine.