Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Personne âgée vivant seule

Par Daniel B. Kaplan, PhD, LICSW, Assistant Professor, Adelphi University School of Social Work
Barbara J. Berkman, DSW, PhD, Helen Rehr/Ruth Fitzdale Professor Emerita, Columbia University School of Social Work

Aux États-Unis, près de 30 % des 46 millions de personnes âgées habitant encore chez elles (plutôt que dans un établissement de type maison de santé) vivent seules. Environ la moitié des personnes de plus de 85 ans habitant encore chez elles vivent seules. Les trois quarts environ des personnes âgées habitant seules sont des femmes. Les hommes sont plus susceptibles de mourir avant leurs épouses, et les hommes veufs ou divorcés sont plus susceptibles de se remarier que les femmes veuves ou divorcées.

Vivre seul peut exposer à plusieurs défis :

  • Les personnes qui vivent seules sont plus susceptibles d’être pauvres, et la pauvreté est d’autant plus probable qu’elles vivent seules longtemps.

  • De nombreuses personnes âgées vivant seules disent se sentir seules et isolées.

  • Comme pour la plupart des personnes, les repas sont une activité sociale, certaines personnes âgées vivant seules ne préparent pas de repas complets et équilibrés. Ainsi, la malnutrition devient un problème.

  • Parmi les personnes ayant des problèmes de santé ou des difficultés de vision ou d’audition, il est bien plus facile de ne pas remarquer de nouveaux symptômes ou une aggravation des symptômes.

  • De nombreuses personnes âgées vivant seules ont des difficultés à suivre les instructions pour les traitements prescrits.

Malgré ces défis et ces problèmes, la plupart des personnes âgées vivant seules expriment un ardent désir de conserver leur indépendance. Nombreuses sont celles qui ont peur de devenir trop dépendantes des autres et qui souhaitent continuer à vivre seules malgré les défis auxquels elles doivent faire face. Pratiquer des activités physiques et mentales régulières et rester en relation avec les autres aide les personnes âgées vivant seules à conserver leur indépendance.

Il est bénéfique pour les personnes rentrant chez elles après un séjour hospitalier, en particulier après une opération chirurgicale, de discuter avec un assistant social ou un professionnel de la santé à propos des services supplémentaires qui seront nécessaires. Ces services, qui peuvent inclure des aides ou des infirmières à domicile, peuvent permettre de s’assurer que les personnes retrouvent leur indépendance.

Rester en relation

Des études ont montré que les personnes âgées qui n’ont pas d’interactions sociales ont tendance à présenter davantage de problèmes de santé que celles qui ne sont pas isolées socialement. Les personnes âgées vivant seules doivent souvent faire un effort pour éviter l’isolement social.

De nombreuses personnes âgées trouvent que le bénévolat est une bonne manière d’utiliser ses compétences et ses expériences de la vie pour être utile à la société. Des centaines d’organisations aux États-Unis font bon accueil aux compétences des personnes âgées. Un exemple est Senior Corps, une division du « Corporation for National and Community Service » (Programme de service civique et de volontariat). Le programme Senior Corps comprend des programmes de familles d’accueil pour grands-parents, de compagnonnage pour seniors, et de bénévolat.

Certaines personnes âgées trouvent que prendre des cours est une bonne manière de garder l’esprit actif et d’entrer en relation avec les autres dans sa localité. De nombreuses villes, des établissements scolaires et des universités proposent des cours de formation continue pour tout public et même certains spécialement conçus pour les personnes âgées.

Les passe-temps favoris et les groupes sociaux peuvent aussi aider les personnes âgées à conserver des relations sociales et une forme physique. Certaines personnes âgées redécouvrent un passe-temps qu’elles avaient mis de côté lorsque leur temps libre était occupé par le travail et la famille. D’autres personnes préfèrent explorer de nouveaux intérêts.