Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation des médicaments

Par Daniel A. Hussar, PhD

La législation américaine (ndt : comme la plupart des législations européennes) regroupent sous le terme médicament toute substance (à l’exception des aliments ou des dispositifs mécaniques) utilisée dans un but diagnostique, thérapeutique, palliatif, curatif ou préventif et qui vise à modifier la structure ou la fonction de l’organisme. (Les contraceptifs oraux sont un exemple de médicaments agissant davantage sur une fonction de l’organisme que sur une maladie.) Cette définition du médicament, bien qu’importante d’un point de vue légal, est trop complexe pour une utilisation quotidienne. Une définition plus simple, mais aussi plus fonctionnelle, considère comme médicament n’importe quelle substance chimique en mesure d’agir sur l’organisme et ses fonctions.

  L’abus de médicaments, au sens de l’utilisation excessive et permanente de substances qui modifient l’esprit sans raison médicale, a depuis toujours accompagné l’utilisation raisonnée des médicaments. Certains médicaments qui présentent des risques d’utilisation abusive peuvent cependant avoir un rôle thérapeutique, tandis que d’autres n’ont pas cette légitimité ( Introduction à la toxicomanie).

Médicaments sur ou sans ordonnance

Les produits sont subdivisés par la loi en deux catégories : les médicaments sur ordonnance et les médicaments sans ordonnance. Les médicaments sur ordonnance, c’est-à-dire ceux dont l’utilisation ne peut être considérée comme sûre que sous contrôle médical, ne peuvent être délivrés qu’avec une ordonnance établie par un médecin dûment habilité (p. ex. un médecin, un dentiste, un podologue, une sage-femme ou un vétérinaire). Les médicaments sans ordonnance, dont l’utilisation est considérée comme sûre même sans contrôle médical (comme l’aspirine), sont en vente libre ( Effet additif). Aux États-Unis, la FDA (Food and Drug Administration) est l’agence gouvernementale qui décide quels médicaments nécessitent une ordonnance et quels médicaments peuvent être vendus librement.

Les compléments alimentaires (par exemple, les plantes médicinales et les compléments alimentaires, Aperçu des plantes médicinales et des nutraceutiques) sont des produits dont le but est de compléter l’alimentation habituelle. Ces produits peuvent contenir des vitamines, des acides aminés, des minéraux et des plantes, ou d’autres composants d’origine végétale. Comme les compléments alimentaires ne requièrent pas d’autorisation de la part des autorités régulatrices pour être commercialisés, ils ne sont pas soumis aux mêmes normes que les médicaments en termes de sécurité et d’efficacité ( Action des médicaments: Puissance, efficacité et efficacité réelle). Bien que ces produits ne soient pas classés comme des médicaments, ils peuvent agir de la même manière qu’un médicament dans l’organisme et entraîner des problèmes de santé s’ils ne sont pas utilisés correctement ou s’ils sont pris en grandes quantités. Comme ces produits ne répondent pas aux normes des autorités régulatrices en termes de sécurité et d’efficacité, ils ne peuvent pas prétendre traiter des pathologies spécifiques.

Noms des médicaments

Une certaine connaissance des noms des médicaments peut être utile pour la compréhension des caractéristiques techniques. Les médicaments ont au moins trois noms : un nom chimique, un nom générique (non breveté ou officiel) et une dénomination commerciale (nom breveté ou de marque) ( Qu’y a-t-il dans un nom ?).

Le nom chimique décrit la structure atomique ou moléculaire du médicament. Ce nom est en général trop complexe et difficile pour une utilisation habituelle. Par conséquent, une commission officielle attribue un nom générique à un médicament. Habituellement, les noms génériques des médicaments d’un même groupe (classe) ont le même suffixe (ils se terminent par les mêmes lettres). Par exemple, les noms de tous les bêtabloquants, utilisés pour le traitement de certains troubles, comme l’hypertension artérielle, se terminent par le suffixe « olol » (comme le métoprolol et le propranolol).

La dénomination commerciale est choisie par le laboratoire pharmaceutique qui produit ou distribue le médicament en question. Les médicaments brevetés sont habituellement vendus sous une dénomination commerciale. Des versions génériques des médicaments de marque, commercialisées après l’expiration du brevet du laboratoire pharmaceutique, peuvent être vendues sous le nom générique (p. ex., ibuprofène) ou sous la dénomination commerciale appartenant au laboratoire pharmaceutique (p. ex., Advil).

Groupes de médicaments

La connaissance du groupe d’appartenance du médicament est également utile. En général, les médicaments sont classés selon l’usage thérapeutique, c’est-à-dire, par rapport au trouble ou au symptôme pour lequel ils sont employés. Par exemple, les médicaments utilisés pour traiter l’hypertension artérielle sont appelés antihypertenseurs et ceux contre les nausées sont appelés antiémétiques (émétique est le terme technique pour désigner les vomissements). Au sein de chaque groupe thérapeutique, les médicaments sont divisés en classes. Certaines classes sont fondées sur le mécanisme d’action des médicaments sur l’organisme. Par exemple, les diurétiques, les inhibiteurs calciques, les bêtabloquants et les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC) constituent tous des classes d’antihypertenseurs aux mécanismes d’action différents.