Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Maladies autosomiques récessives

Maladies autosomiques récessives
Maladies autosomiques récessives

Certaines maladies sont provoquées par un trait récessif non lié à l’X. Pour que la maladie se manifeste, une personne doit généralement recevoir deux gènes anormaux, un de chaque parent. Si les deux parents portent un gène anormal et un gène normal, aucun des parents n’a la maladie, mais chacun a une probabilité de 50 % de transmettre le gène anormal aux enfants. Chaque enfant a donc une probabilité de 25 % d’hériter de deux gènes anormaux (et par conséquent d’être atteint de la maladie), une probabilité de 25 % d’hériter de deux gènes normaux et une probabilité de 50 % d’hériter d’un gène normal et d’un gène anormal (devenant, ainsi, porteur sain de la maladie, comme ses parents). La probabilité de ne pas développer la maladie chez les enfants (c’est-à-dire d’être normal ou un porteur) est donc de 75 %.