Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Depuis et jusqu’à la moelle épinière, en montant et en descendant

Depuis et jusqu’à la moelle épinière, en montant et en descendant
Depuis et jusqu’à la moelle épinière, en montant et en descendant

Les nerfs spinaux peuvent transmettre des impulsions nerveuses depuis et jusqu’à la moelle épinière par l’intermédiaire de deux racines nerveuses : Racine motrice (antérieure) : Située vers l’avant, cette racine transporte des impulsions de la moelle épinière aux muscles, pour stimuler les mouvements musculaires. Nerf intermédiaire de Wrisberg (postérieur) : Située vers l’arrière, cette racine transporte les informations sensitives relatives au toucher, à la position, à la douleur et à la température) en provenance de l’organisme vers la moelle épinière. Au centre de la moelle épinière, une zone de substance grise en forme de papillon permet de relayer les impulsions jusqu’aux nerfs spinaux, et à partir de ceux-ci. Ses « ailes » sont appelées cornes. Cornes motrices (antérieures) : Ces cornes contiennent des cellules nerveuses qui transportent des signaux du cerveau ou de la moelle épinière, en passant par la racine motrice, jusqu’aux muscles. Cornes postérieures (sensitives) : Ces cornes contiennent les cellules nerveuses qui reçoivent les signaux relatifs à la douleur, la température et d’autres informations sensorielles via le nerf intermédiaire de Wrisberg de cellules nerveuses en dehors de la moelle épinière. Les impulsions se déplacent vers le haut (jusqu’au cerveau) ou vers le bas (en provenance du cerveau) de la moelle épinière, en passant par des voies distinctes (ou faisceaux). Chaque faisceau transmet un type différent de signal nerveux qui va jusqu’au cerveau ou qui provient du cerveau. Voici quelques exemples : Faisceau spinothalamique latéral : Les signaux relatifs à la douleur et à la température, reçus par la corne sensitive, sont transmis au cerveau par ce faisceau. Réseaux dorsaux : Les signaux relatifs à la position des bras et des jambes traversent les colonnes dorsales jusqu’au cerveau. Faisceaux corticospinaux : Les signaux relatifs au mouvement des muscles sont transmis au cerveau par ces faisceaux et jusqu’à la corne motrice, qui les achemine vers le muscle.