Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Cycle de vie des ascarides Toxocara

Cycle de vie des ascarides   Toxocara
Cycle de vie des ascarides   Toxocara

Normalement, le cycle de vie implique des chiens. L’homme n’est infecté que par accident. 1. Les chiens infectés excrètent des œufs de Toxocara dans leurs excréments. 2. Une fois dans le milieu extérieur, les œufs parviennent à maturité et deviennent infestants. 3. Un chien avale des œufs, qui éclosent et libèrent des larves. 4. Les larves traversent la paroi de l’intestin. Chez les jeunes chiens, les larves migrent à travers les poumons jusqu’à la trachée. Elles sont expectorées, avalées, puis ramenées à l’intestin grêle, où elles atteignent la maturité et deviennent des vers adultes. Les vers adultes femelles produisent alors des œufs. Chez les chiens plus vieux, les larves peuvent former des kystes dans les tissus. 5. Si une chienne infectée devient gestante, les larves contenues dans les kystes peuvent être réactivées en fin de grossesse. Les larves peuvent infecter les chiots en traversant le placenta avant la naissance ou en atteignant le lait maternel qui sera consommé par les chiots. 6. Les chiots sont une source abondante d’œufs dans le milieu extérieur. 7. Les œufs de Toxocara peuvent être ingérés par d’autres mammifères comme les lapins. Chez ces mammifères, les œufs éclosent et libèrent des larves qui traversent la paroi intestinale et migrent jusqu’à divers tissus où elles forment des kystes. 8. Le cycle est complet lorsque les chiens mangent ces mammifères et que les larves se développent pour devenir des vers adultes qui pondent des œufs dans l’intestin grêle du chien. 9–10. Une personne peut s’infecter accidentellement si elle ingère des œufs contenus dans de la terre contaminée ou dans la viande d’un animal infecté. Une fois avalés, les œufs éclosent et libèrent des larves. 11. Les larves traversent la paroi de l’intestin et migrent jusqu’à divers tissus (comme le foie, le cœur, les poumons, le cerveau, les muscles, ou les yeux). Chez l’homme, les larves ne deviennent pas des vers adultes. Elles peuvent toutefois endommager les tissus et provoquer une inflammation.

Image publiée avec la permission de l’Image Library des Centers for Disease Control and Prevention.

Emplacements