Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Allaitement

Le sein se compose d’un mamelon et d’une aréole. Le bout du mamelon comporte plusieurs orifices permettant au lait de s’écouler pendant l’allaitement. Autour du mamelon, se trouve une zone de peau pigmentée appelée aréole. Elle est recouverte de tubercules de Montgomery qui sécrètent de l’huile pour lubrifier le mamelon et l’aréole.

Chez la femme, la principale fonction des seins est de produire du lait afin de nourrir un nourrisson. Ce processus est appelé allaitement.

Les seins, principalement composés de tissu adipeux, contiennent également des glandes lactifères, appelées lobules. Les lobules sont raccordés au mamelon via un réseau de canaux appelés canaux lactifères. Les seins produisent du lait à partir d’eau et de nutriments extraits de la circulation sanguine. Le lait est stocké dans les lobules jusqu’à ce que l’hormone ocytocine signale aux minuscules muscles des lobules de se contracter, et envoie le lait dans les canaux. Ce processus est appelé réflexe d’émission du lait, ou réflexe d’éjection.

Bien que les bébés naissent avec un réflexe de succion naturel, ils doivent tout de même apprendre à téter. Pendant l’allaitement, il est important que le nourrisson ait la bouche correctement placée par rapport au mamelon. Cela permet de garantir qu’il reçoit une quantité appropriée de lait et que l’allaitement réussira. La bonne position au sein est lorsque le mamelon est placé au fond de la bouche du bébé, pratiquement à la jonction du palais dur et du palais mou. Si un bébé ne tète que le bout du mamelon ou n’a pas suffisamment de tissu mammaire dans la bouche, les mamelons de la mère peuvent devenir douloureux et se crevasser.