Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Bronchiectasie

Pendant une respiration normale, l’air passe par le nez, descend dans la trachée et dans les voies respiratoires de plus en plus petites nommées bronches. Les bronches se divisent en bronchioles et finalement en amas minuscules ressemblant à des grappes de sacs fragiles et fins nommés alvéoles. Dans les alvéoles, l’oxygène est remplacé par le dioxyde de carbone du sang. Une bronchiectasie est une destruction et un élargissement anormaux des bronches en raison d’une inflammation ou d’une infection récurrente. Cela entraîne une dilatation anormale des voies respiratoires. Du mucus supplémentaire a tendance à se former et s’accumuler dans les voies respiratoires élargies. Les petits poils qui tapissent les voies respiratoires, les cils cellulaires, sont également endommagés, affectant la capacité des poumons du patient à se débarrasser des poussières et des microbes. Comme les cils cellulaires n’exercent plus leur fonction correctement, le mucus accumulé est également difficile à éliminer. Les infections pulmonaires sont fréquentes. Une personne peut être née avec une bronchiectasie ou l’acquérir ultérieurement en conséquence d’autres affections pulmonaires. Le principal symptôme de la bronchiectasie est une toux constante qui produit beaucoup d’expectorations et de mucus. Bien que le patient se sente généralement bien et ne présente pas de fièvre ou de douleur, une fatigue, une perte de poids, une insuffisance respiratoire et une respiration sifflante peuvent également être présentes. La bronchiectasie peut être traitée de diverses manières comprenant des antibiotiques et une physiothérapie thoracique.

Emplacements