Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Brûlures

La peau est le plus grand organe du corps humain. Une exposition à la chaleur extrême, aux rayonnements, à un choc électrique ou à des agents chimiques peut brûler la peau, entraînant une douleur, la formation de cloques et dans des cas graves, des lésions irréversibles. L’épiderme est la couche extérieure de la peau et le derme, la couche médiane, les tissus sous-cutanés étant en dessous de cette dernière. Les brûlures sont classées en brûlures du premier, du deuxième ou du troisième degré en fonction de la surface et de la profondeur des lésions tissulaires. Une brûlure du premier degré provoque des lésions de l’épiderme, entraînant une douleur, une rougeur et un certain gonflement. Habituellement, ce type de brûlure guérit sans laisser de cicatrices. Une brûlure du deuxième degré entraîne des lésions de l’épiderme et du derme et cause généralement une douleur, une rougeur et la formation de cloques. Les brûlures du troisième degré sont les plus graves, car la lésion s’étend au-delà des couches supérieures de la peau jusqu’aux tissus sous-cutanés sensitifs, détruisant les nerfs, les vaisseaux sanguins et d’autres composants du derme. Les brûlures du troisième degré étendues peuvent être fatales, car le risque d’infection est extrêmement élevé. De fait, l’infection bactérienne est la cause principale de décès des victimes de brûlures.

Emplacements