Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Prélèvement des villosités choriales

Pendant la grossesse, l’utérus de la femme abrite et protège un fœtus en développement pendant environ neuf mois. Dans l’utérus, le fœtus est entouré par un sac nommé membrane chorionique. Des cellules spécifiques s’étendent de cette membrane dans le placenta ; ces cellules sont nommées villosités choriales. Les villosités choriales ont la même constitution génétique que celle du fœtus en développement et peuvent être analysées pour identifier des anomalies chromosomiques. Cette procédure est nommée prélèvement des villosités choriales, ou simplement PVC. Le placenta peut être placé à différents endroits dans l’utérus. Par conséquent, une échographie est réalisée pour localiser le placenta et déterminer la meilleure approche pour l’intervention. Un cathéter est ensuite guidé par le vagin et le col de l’utérus jusqu’au placenta. Par aspiration au moyen du cathéter, un petit morceau du placenta est délicatement prélevé. Les cellules choriales sont envoyées à un laboratoire pour examen, et les résultats de test définitifs arrivent en général une à deux semaines plus tard.