Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Insuffisance cardiaque congestive

Le cœur est un muscle battant qui envoie le sang riche en oxygène et nutriments dans l’organisme via le système circulatoire. L’intérieur du cœur comprend quatre chambres qui collectent le sang et le redistribuent ensuite dans les poumons et l’organisme. Plusieurs affections peuvent nuire à la capacité du cœur à faire circuler efficacement le sang. Des anomalies ou des maladies du muscle cardiaque ou des valves peuvent entraîner une incapacité du cœur à conserver une circulation sanguine adéquate. Une coronaropathie, une hypertension artérielle ou un rétrécissement ou une obturation des artères peuvent nuire à la capacité des vaisseaux sanguins à distribuer le sang, augmentant ainsi la charge de travail du cœur. L’une quelconque de ces affections peut entraîner une hypertrophie du cœur et perturber son fonctionnement. Le cœur défaillant finit par ne plus pouvoir distribuer la quantité de sang qu’il reçoit. Une pression s’accumule dans les chambres cardiaques et le système veineux, entraînant une accumulation de fluides dans les tissus corporels. Cette série d’évènements s’aggravant progressivement est nommée insuffisance cardiaque congestive (ICC). Lorsque l’ICC progresse, un gonflement ou œdème se produit souvent au niveau des jambes et des pieds. Des fluides peuvent également s’accumuler dans les poumons, entraînant une détresse respiratoire. Enfin, l’insuffisance cardiaque peut affecter la fonction rénale, augmentant encore l’accumulation de fluides dans le corps et constituant un surcroît de travail pour le cœur défaillant. L’ICC est une affection chronique associée à une réduction de l’espérance de vie. Dans le cas d’une défaillance valvulaire, une intervention chirurgicale peut être requise.

Emplacements