Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Syndrome d’aspiration du méconium

Pendant la grossesse, les voies intestinales d’un fœtus sont tapissées d’une matière fécale vert foncé nommée méconium. Pendant le séjour dans l’utérus, un certain nombre de facteurs peut entraîner un mouvement des intestins et un relâchement du sphincter anal. Cela entraîne le passage du méconium dans le fluide amniotique. Lorsque cela se produit, le fluide amniotique et le méconium se mélangent pour former un fluide épais de couleur verte. Un SAM peut se développer si le bébé aspire ou inhale pendant le travail et l’accouchement, entraînant une aspiration du mélange de méconium dans les poumons. Une détresse fœtale et un accouchement après terme sont les raisons les plus fréquentes d’aspiration du méconium, mais cette dernière est également associée aux nourrissons de petite taille par rapport à leur âge gestationnel, à des complications liées au cordon ombilical, des affections chroniques et une mauvaise croissance intra-utérine. L’aspiration du méconium peut obturer partiellement ou complètement les voies respiratoires du bébé. Le méconium est piégé dans les voies respiratoires lorsque le bébé exhale. Cela peut entraîner une hyper-expansion du poumon concerné. Une hyper-expansion d’une partie du poumon peut finir par provoquer une rupture et un collapsus du poumon. Le méconium entraîne également des irritations des voies respiratoires et des poumons du bébé. Le traitement du SAM peut comprendre une aspiration des voies respiratoires, un traitement antibiotique, l’utilisation d’une ventilation ou d’un respirateur artificiel(le) et une physiothérapie thoracique.