Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Épanchement pleural

Dans la cage thoracique, les poumons sont entourés d’une membrane humide double nommée plèvre. Normalement, une petite quantité de fluide lubrifie les surfaces des membranes de la plèvre. Un épanchement pleural est une accumulation anormale de fluide entre les membranes. Il existe deux types d’épanchements. Les épanchements transsudatifs sont dus à une maladie ou trouble sous-jacent(e) qui perturbe les pressions normales dans les poumons, compromettant ainsi la capacité des vaisseaux sanguins du thorax à éliminer l’excédent de liquide dans l’espace pleural. Les épanchements transsudatifs peuvent être provoqués par une insuffisance cardiaque congestive, une cirrhose et une atélectasie. Ils sont également associés à certaines procédures médicales, telles que la dialyse péritonéale. Les épanchements exsudatifs sont dus à des maladies pulmonaires résultant en une inflammation de la plèvre provoquée par une infection ou une maladie. Des exsudats surviennent lors d’une inflammation de la plèvre et d’une incapacité du liquide à traverser les membranes. Les épanchements exsudatifs peuvent être provoqués par un cancer, un lymphome, une embolie pulmonaire, la tuberculose, des maladies dues à l’amiante et un traumatisme. Les symptômes d’épanchement pleural comprennent l’essoufflement, une douleur thoracique et la toux. Le médecin écoute à l’aide d’un stéthoscope pour détecter les signes de diminution des bruits respiratoires dans la poitrine ou de frottement pleural, le bruit produit par le frottement des plèvres pendant la respiration.

Emplacements