Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hypertension pulmonaire

Le cœur est un muscle battant qui pompe du sang oxygéné dans tout l’organisme. Après avoir quitté le cœur, le sang doit d’abord passer dans les poumons pour être oxygéné avant de rejoindre les cellules de l’organisme. Pour que le sang passe du cœur aux poumons, il doit circuler dans l’artère pulmonaire puis dans des vaisseaux de plus en plus petits des poumons. Le diamètre, ou tonicité, de ces vaisseaux sanguins est régulé par une substance nommée endothéline qui circule dans le flux sanguin. Une affection nommée hypertension pulmonaire se caractérise par une importante augmentation de la quantité d’endothéline circulante entraînant le rétrécissement des petites artères pulmonaires. Lorsque les artères pulmonaires se rétrécissent, il en résulte une augmentation de la résistance au flux sanguin ; le cœur doit donc travailler davantage pour envoyer le sang vers les poumons. Dans le même temps, les poumons sont plus sollicités pour apporter plus d’oxygène au corps. Cette affection entraîne une hausse anormale de la tension artérielle dans les artères pulmonaires. Comme le travail du cœur est plus pénible, son côté droit peut être anormalement hypertrophié et une insuffisance cardiaque peut se développer.