Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Cancer de la peau

La peau est le plus grand organe du corps. Elle présente de nombreuses fonctions importantes, notamment la protection du corps contre les infections et la régulation de la température et des fluides corporels. La peau est constituée principalement de trois couches. L’épiderme est la couche externe de la peau, qui contient les cellules basales et squameuses. Les mélanocytes se trouvent également dans l’épiderme ; ces cellules contiennent un pigment qui permet à la peau de bronzer et protège également les couches plus profondes de la peau contre les effets d’une exposition aux rayons UV solaires. Le derme, qui se trouve sous l’épiderme, contient des vaisseaux sanguins, du tissu conjonctif, des follicules pileux et des glandes sudoripares. La couche sous-cutanée, qui est la plus profonde de la peau, contient des cellules adipeuses et du collagène. Un cancer de la peau survient lorsqu’il y a une croissance incontrôlable de cellules anormales dans une couche de la peau. Il existe trois formes fréquentes de cancer de la peau qui se distinguent en fonction du type de cellules affectées. Le carcinome basocellulaire est la forme la plus fréquente de cancer de la peau. Ce type de cancer ne se propage généralement pas, mais nécessite quand même un traitement. Les carcinomes basocellulaires se développent le plus souvent dans des zones de peau exposées au soleil. Les carcinomes épidermoïdes se développent dans la couche médiane de l’épiderme. Ce type de cancer est invasif et peut menacer le pronostic vital s’il n’est pas traité de façon appropriée. Les anomalies de croissance des mélanocytes, nommées mélanomes malins, sont la forme la plus agressive de cancer de la peau. Les mélanomes peuvent se propager rapidement dans d’autres parties du corps ou d’autres organes. Ce type de cancer peut être fatal s’il n’est pas détecté et traité précocement. Les personnes à peau claire ont un risque accru de développer cette forme de cancer. Des expositions solaires prolongées et des antécédents de coups de soleil augmentent le risque de développer un cancer de la peau.