Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Apnée du sommeil

Pendant la respiration, les poumons se remplissent d’air et l’oxygène remplace le dioxyde de carbone dans les alvéoles. Le dioxyde de carbone est évacué lors de l’expiration. Normalement, ce processus se produit sans interruption. L’apnée du sommeil est un trouble du sommeil très fréquent qui se caractérise par des pauses de la respiration pendant la nuit. Une apnée, ou période pendant laquelle la respiration s’arrête, dure généralement de 10 à 20 secondes et peut se produire jusqu’à 20 à 30 fois par heure chaque nuit. Il existe trois types d’apnée du sommeil : l’apnée obstructive, l’apnée centrale et l’apnée mixte (une combinaison des deux). L’apnée du sommeil obstructive survient lorsque les muscles du fond de la gorge qui soutiennent le palais mou se relâchent. Lorsque les muscles se relâchent, les voies respiratoires sont rétrécies et la respiration est provisoirement bloquée. Il en résulte une diminution des taux d’oxygène dans le sang qui incite le cerveau à réveiller le sujet pour que les voies respiratoires soient réouvertes. L’apnée du sommeil obstructive est le plus fréquemment observée chez les personnes en surpoids. Les symptômes courants peuvent comprendre : • Une somnolence excessive pendant la journée • Des ronflements bruyants s’accompagnant de périodes de silence suivies de respiration haletante • Un sommeil agité • Un réveil avec une bouche sèche ou des maux de gorge Des machines de ventilation spontanée à pression positive (CPAP), l’utilisation d’appareil buccaux et un traitement par oxygène sont des traitements fréquents. Dans certains cas, une intervention chirurgicale permet d’éliminer les obstructions bloquant les voies respiratoires. Votre médecin est la meilleure source d’informations sur ces traitements. Il est important de parler avec votre médecin du traitement éventuel qui vous convient le mieux.