Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Césarienne

La naissance ne s’effectue pas par voie vaginale classique chez toutes les femmes. Dans des conditions de détresse fœtale ou maternelle ou dans le cas d’une présentation par le siège (lorsqu’un bébé se présente par les pieds au moment de l’accouchement) ou si le premier bébé d’une femme a été délivré par césarienne, une procédure nommée césarienne peut être nécessaire. Au cours d’une césarienne, un médecin pratiquera une incision latérale de la peau juste au-dessus des poils pubiens ou une incision verticale sous le nombril. Lorsque l’incision est pratiquée, les vaisseaux sanguins sont cautérisés pour ralentir le saignement. Après l’incision de la peau, des tissus adipeux et des muscles de l’abdomen, la membrane qui recouvre les organes internes est ouverte, exposant la vessie et l’utérus. À ce moment, le médecin insérera généralement ses mains dans le bassin pour déterminer la position du bébé et du placenta. Une incision est ensuite pratiquée dans l’utérus et tous les fluides restants sont aspirés de l’utérus. Le médecin agrandit l’incision avec ses doigts. Il saisit la tête du bébé et extrait délicatement le reste du corps de l’utérus de la mère. Enfin, les couches abdominales sont suturées dans l’ordre inverse de celui dans lequel elles ont été incisées. La convalescence de la mère dure environ trois à cinq jours à l’hôpital. Au cours des semaines suivant la césarienne, la mère ressent d’importantes douleurs et doit maintenir une activité restreinte. Cette procédure est associée à plusieurs complications potentielles qui doivent faire l’objet d’une discussion avec le médecin avant l’intervention.