Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Rougeole

La rougeole est une maladie très contagieuse provoquée par le virus de la rougeole. Le virus de la rougeole est présent dans le mucus du nez et de la gorge des personnes infectées. Lorsqu’elles éternuent ou toussent, des gouttelettes d’humidité sont propulsées dans l’air. Le virus contenu dans ces gouttelettes peut rester actif sur des surfaces pendant deux heures. Le virus se transmet en entrant en contact avec ces gouttelettes infectées. Après l’exposition au virus de la rougeole, il y a une période d’incubation de 10 à 12 jours au cours de laquelle il n’y a aucun signe de la maladie. Pendant ce temps, le virus commence à se multiplier et à infecter les cellules des voies respiratoires, des yeux et des ganglions lymphatiques, augmentant le taux de virus dans le sang. Le premier stade de la maladie commence avec un écoulement nasal, une toux et une légère fièvre. Au fur et à mesure que l’infection progresse, les yeux de la personne deviennent rouges et sensibles à la lumière. Le second stade de la rougeole est marqué par une fièvre élevée, parfois jusqu’à 39,5 °C-40,5 °C, et l’éruption cutanée rouge et marbrée caractéristique. L’éruption cutanée apparaît généralement sur le visage, puis s’étend au thorax, au dos, aux bras et aux jambes, y compris la paume des mains et la voûte plantaire. Après environ cinq jours, l’éruption cutanée disparaît dans le même ordre dans lequel elle est apparue. De minuscules taches blanches, appelées signe de Köplik, peuvent également apparaître dans la bouche. Une personne atteinte de la rougeole peut être contagieuse entre 4 jours avant et 4 jours après l’apparition de l’éruption cutanée. Un vaccin « ROR » efficace pour la rougeole est généralement administré en association avec des vaccins contre les oreillons et la rubéole. Ce vaccin renferme des formes affaiblies ou mortes du virus, stimulant le système immunitaire afin de « reconnaître » le virus comme corps étranger. Par conséquent, le système immunitaire peut identifier et tuer plus facilement ces virus lorsqu’il les rencontre ultérieurement.

Emplacements