Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Infarctus du myocarde

Le cœur est le principal organe du système cardiovasculaire. Il s’agit d’un muscle qui bat et qui pompe en continu le sang vers le reste du corps. Les artères coronaires irriguent le cœur lui-même avec l’oxygène et les nutriments nécessaires à son fonctionnement efficace.

Les globules rouges, les globules blancs et d’autres substances circulent librement vers le cœur et d’autres parties du corps. Chez une personne en bonne santé, les parois de l’artère sont lisses et d’épaisseur uniforme. Avec le temps, cependant, un taux élevé de cholestérol circulant peut provoquer une accumulation de dépôts graisseux, appelés plaque.

Au fur et à mesure que la plaque se dépose, elle peut se durcir et entraîner un rétrécissement et une diminution de la flexibilité de l’artère, une pathologie appelée athérosclérose. Si l’athérosclérose se développe dans les artères coronaires, la pathologie est appelée maladie de l'artère coronaire, ou MAC. Si le flux sanguin est sévèrement interrompu, un infarctus du myocarde peut survenir. L’infarctus du myocarde, ou IM, est un autre terme utilisé pour désigner une crise cardiaque.

Si le blocage d’une artère coronaire est supérieur à 70 %, le risque de présenter un infarctus du myocarde est accru ; le risque est presque certain lorsque la plaque bloque complètement une artère coronaire.

Une autre façon avec laquelle la MAD peut augmenter le risque d’IM est le développement d’un caillot sanguin. Souvent, une fissure peut se développer à l’endroit où la plaque s’accumule. Lorsque cela se produit, le sang peut coaguler ou s’agréger, à l’endroit de la fissure ou un caillot sanguin appelé thrombus peut augmenter de taille jusqu’à ce qu’il bloque complètement le flux sanguin.

L’étendue des dommages subis par le cœur pendant un IM dépend de la gravité et de l’endroit du blocage, ainsi que de la vitesse à laquelle le traitement médical est reçu. Heureusement, il existe de nombreuses façons de prévenir l’athérosclérose et de diminuer le risque de survenue d’un infarctus du myocarde.