Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Épreuve d’effort

Le cœur est un muscle qui bat et qui pompe du sang riche en oxygène et en nutriments dans l’ensemble de l’organisme. Chaque battement est stimulé par des signaux électriques qui passent à travers le muscle cardiaque, ou myocarde.

Afin d’examiner la fonction du cœur, un médecin peut réaliser un test appelé un électrocardiogramme ou ECG. Pendant ce test, des électrodes sont placées sur le thorax et des enregistrements des signaux électriques du cœur sont ensuite réalisés. Parfois, les électrodes sont également placées sur les bras et les jambes.

Les signaux électriques suivent une voie à travers le cœur en commençant par un point appelé le nœud SA, qui est localisé dans la cavité supérieure droite, ou oreillette. Le signal se dirige ensuite par les oreillettes droite et gauche, qui se contractent et propulsent le sang vers les cavités inférieures, ou ventricules.

Le signal électrique passe aussi dans les ventricules par le nœud AV, puis se déplace vers le tissu qui sépare ces deux cavités inférieures. Enfin, le signal revient vers les ventricules, qui se contractent et pompent le sang vers les poumons et le corps. Les variations par rapport au schéma électrique normal peuvent indiquer des lésions du cœur dues à un infarctus du myocarde ou une maladie cardiaque.

Une épreuve d’effort sera souvent requise pendant un ECG. L’épreuve d’effort consiste généralement à marcher ou courir sur un tapis roulant à des intensités qui augmentent progressivement tout en enregistrant un ECG. Ce test permet au médecin d’examiner l’activité électrique du cœur pendant l’épreuve de stress.