Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Maladies du sein chez l’homme

Par Irvin H. Hirsch, MD, Clinical Professor, Department of Urology, Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University

Les troubles du sein surviennent rarement chez les hommes. Les troubles du sein comprennent :

  • Augmentation de volume du sein

  • Cancer du sein

Augmentation de volume du sein chez les hommes

L’augmentation du volume des seins chez les hommes s’appelle gynécomastie ou pseudo-gynécomastie.

La gynécomastie correspond à l’augmentation du volume du tissu mammaire lui-même, qui est composé de glandes.

La pseudo-gynécomastie est l’apparition d’un gonflement des seins chez les hommes en surpoids. Cependant, l’origine de ce gonflement est une augmentation du tissu adipeux autour des seins et non pas une augmentation du volume du tissu glandulaire situé dans le sein.

La gynécomastie se manifeste parfois pendant l’enfance ou à la puberté. L’augmentation du volume est habituellement normale et temporaire à la puberté, durant de quelques mois à quelques années. Généralement, la gynécomastie apparaît également après l’âge de 50 ans.

Le saviez-vous ?

  • Les garçons développent parfois une augmentation de volume du sein temporaire pendant la puberté.

Chez les hommes, l’augmentation de volume du sein peut être causée par :

  • Certains troubles (y compris certains troubles hépatiques)

  • Certains traitements pharmacologiques (dont l’utilisation d’hormones sexuelles féminines et de stéroïdes anabolisants, ainsi que de certains médicaments utilisés pour traiter une hypertrophie prostatique ou un cancer de la prostate)

  • Des produits phytothérapiques (tels que les huiles de lavande et d’arbre à thé dans les produits pour la peau)

  • Une forte consommation de marijuana, de bière, d’alcool ou d’héroïne.

Plus rarement, une gynécomastie masculine est la conséquence d’un déséquilibre hormonal, qui peut être provoqué par des tumeurs testiculaires ou surrénaliennes rares, qui produisent des œstrogènes.

L’augmentation du volume peut concerner un seul sein ou les deux. Un sein augmenté de volume peut être douloureux. Si une douleur est présente, il ne s’agit probablement pas d’un cancer. La douleur du sein chez les hommes, comme chez les femmes, n’est habituellement pas un signe de cancer.

Les médecins effectuent un examen clinique et un entretien minutieux. Parfois, d’autres examens, tels que des analyses de sang ou une mammographie sont nécessaires.

Généralement, elle ne nécessite aucun traitement spécifique. La gynécomastie disparaît souvent seule ou après identification et traitement de sa cause. L’excision chirurgicale du tissu mammaire en excès est efficace, mais n’est que rarement nécessaire. La liposuccion, une technique chirurgicale consistant à retirer les tissus à l’aide d’une sonde d’aspiration introduite par une petite incision, est l’option chirurgicale privilégiée et est souvent suivie d’une intervention de chirurgie esthétique complémentaire.

Cancer du sein chez l’homme

Les hommes peuvent développer un cancer du sein, bien que 99 % des cancers du sein surviennent chez les femmes. Chaque année aux États-Unis, quelque 2 360 hommes développent un cancer du sein et environ 430 décèdent. Cette incidence étant faible chez les hommes, le cancer du sein risque de ne pas être suspecté comme cause des symptômes. Par conséquent, le cancer du sein chez les hommes progresse souvent jusqu’à un stade évolué avant d’être diagnostiqué. Le pronostic est le même que celui d’un cancer au même stade chez les femmes.

Comme chez les femmes, le cancer du sein chez les hommes génère des nodules mammaires qui doivent être examinés. Les techniques de diagnostic sont les mêmes que celles utilisées pour les femmes.

Comme chez les femmes, les options thérapeutiques pour le cancer du sein chez les hommes incluent la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie. Cependant, chez les hommes, la conservation du sein après une chirurgie n’est pas problématique.

L’œstrogène favorise le développement de certains cancers du sein. L’œstrogène est la principale hormone sexuelle féminine, mais celle-ci est présente chez les hommes en faibles quantités. Si un examen des prélèvements de tissus indique que l’œstrogène favorise le développement du cancer, l’œstrogène est supprimé par des médicaments tels que le tamoxifène.

Ressources dans cet article