Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Éjaculation rétrograde

Par Irvin H. Hirsch, MD, Thomas Jefferson University

L’éjaculation rétrograde est l’éjaculation du sperme dans la vessie.

Dans l’éjaculation rétrograde, la partie de la vessie qui se referme normalement pendant l’éjaculation (le col vésical) reste ouverte, entraînant le sperme en direction rétrograde, dans la vessie. Une des causes les plus fréquentes est la chirurgie de la prostate en raison d'une augmentation de volume de la prostate d'origine non cancéreuse. Les autres causes courantes d’éjaculation rétrograde sont : le diabète, les lésions de la moelle épinière, certains médicaments, et certaines interventions chirurgicales (telles que la chirurgie abdominale ou pelvienne).

Les hommes qui souffrent d’éjaculation rétrograde peuvent avoir des orgasmes. Cependant, l’éjaculation rétrograde diminue la quantité de liquide éjaculé par le pénis ; parfois, il n’y a pas d’émission de sperme. Ce phénomène est bénin, mais peut être cause de stérilité.

Le saviez-vous ?

  • L'insémination artificielle peut être possible si la stérilité est causée par l'éjaculation rétrograde.

Le médecin pose le diagnostic d’éjaculation rétrograde s’il retrouve un nombre élevé de spermatozoïdes dans un échantillon d’urine prélevé peu après l'éjaculation. Les hommes n'ont généralement pas besoin de traitement sauf si la stérilité représente un problème. Environ un tiers des hommes qui ont une éjaculation rétrograde constatent une amélioration après traitement par des médicaments qui ferment le col vésical (tels que la pseudo-éphédrine, la phényléphrine, la chlorphéniramine, la bromphéniramine ou l’imipramine). Cependant, la plupart de ces médicaments augmentent la fréquence cardiaque et la pression sanguine, ce qui peut être dangereux chez les personnes qui ont une hypertension artérielle ou une maladie cardiaque.

Si les traitements et les médicaments contre l’infertilité n’améliorent rien, il reste le recueil de sperme pour l’insémination artificielle (voir Traitement).

Ressources dans cet article