Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Endométriomes de la vulve

Par S. Gene McNeeley, MD, Clinical Professor;Chief of Gynecology, Center for Advanced Gynecology and Pelvic Health, Michigan State University, College of Osteopathic Medicine;Trinity Health

Les endométriomes sont des kystes rares et douloureux, remplis de sang, qui se développent lorsque le tissu de la muqueuse utérine (tissu endométrial) apparaît dans la vulve.

Pour des raisons inconnues, des morceaux de tissu provenant de la muqueuse utérine (tissu endométrial) apparaissent parfois à l’extérieur de l’utérus. Ce trouble est appelé endométriose ( Endométriose). L'endométriose affecte rarement la vulve (zone qui contient les organes génitaux externes, Organes génitaux féminins externes). Elle est plus courante à d’autres endroits, tels que les ovaires.

Parfois, le tissu endométrial forme un kyste (endométriome). Les endométriomes se développent souvent sur le site d’une intervention chirurgicale précédente, telle qu’une épisiotomie (incision destinée à élargir l’ouverture du vagin afin de faciliter le passage du bébé lors de l’accouchement) ou sur la réparation d'une déchirure vaginale ou vulvaire survenue pendant l'accouchement.

Les endométriomes peuvent être douloureux, en particulier lors des rapports sexuels. Les endométriomes répondent aux hormones exactement comme le fait le tissu endométrial. Ils peuvent donc augmenter de volume et devenir douloureux, en particulier avant et pendant les règles. Les endométriomes sont sensibles au toucher et peuvent avoir un aspect bleu. Ils peuvent se rompre, ce qui provoque une douleur aiguë.

Diagnostic

  • Examen pelvien

Lors de l’examen pelvien ( Examen gynécologique), le médecin peut généralement voir et sentir les endométriomes qui provoquent des symptômes.

Traitement

  • Chirurgie

Les endométriomes qui se développent dans la vulve sont enlevés chirurgicalement. Cette procédure est généralement pratiquée en salle d’opération, mais peut aussi être réalisée au cabinet du médecin. Une anesthésie locale est pratiquée. Les médecins effectuent une biopsie du tissu prélevé afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un mélanome (cancer de la peau, Mélanome), susceptible de survenir au niveau de la vulve et du vagin.