Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Introduction

Par S. Gene McNeeley, MD, Clinical Professor; Chief of Gynecology, Center for Advanced Gynecology and Pelvic Health, Michigan State University, College of Osteopathic Medicine; Trinity Health

Les excroissances gynécologiques non cancéreuses (bénignes) comprennent les kystes, les polypes et les myomes. Ces excroissances peuvent se développer sur la vulve, le vagin, l’utérus ou les ovaires.

Les kystes sont des poches fermées, séparées des tissus qui les entourent. Ils contiennent souvent du liquide ou des matériaux semi-solides. Les kystes qui surviennent fréquemment dans les organes génitaux sont les suivants :

Occasionnellement, les kystes ou les tumeurs présents dans un ovaire peuvent amener celui-ci à se tordre, affection appelée torsion d’annexe ( Torsion d’annexe).

Dans de rares cas, certaines excroissances deviennent cancéreuses ( Généralités sur les cancers gynécologiques).

Une autre anomalie est un rétrécissement du passage de la partie basse de l’utérus (col de l’utérus) vers sa partie supérieure (corps), affection appelée sténose cervicale ( Sténose cervicale).