Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Kyste des canaux des glandes de Skene

(Kyste des canaux des glandes de Skene)

Par S. Gene McNeeley, MD, Clinical Professor;Chief of Gynecology, Center for Advanced Gynecology and Pelvic Health, Michigan State University, College of Osteopathic Medicine;Trinity Health

Les kystes des canaux des glandes de Skene se développent près de l’ouverture de l’urètre lorsque les canaux de ces glandes sont bouchés.

  • Des kystes volumineux peuvent causer des douleurs pendant les rapports sexuels ou des problèmes pour uriner.

  • Les kystes qui causent des symptômes peuvent être enlevés.

Les glandes de Skene, également appelées glandes péri-urétrales ou para-urétrales, se situent autour de l’ouverture de l’urètre. Le tissu qui les entoure inclut une partie du clitoris. Ces glandes peuvent être impliquées dans la stimulation sexuelle et la lubrification lors des rapports sexuels.

Ces kystes sont peu fréquents. Ils se forment si le canal de la glande est bouché, en général parce que la glande est infectée. Ces kystes surviennent principalement chez l’adulte. Si les kystes s’infectent, ils peuvent former un abcès.

Symptômes

La plupart de ces kystes font moins d’1 centimètre de diamètre environ et ne causent pas de symptômes. Certains kystes sont plus gros et provoquent des douleurs lors des rapports sexuels. Parfois, les kystes volumineux bloquent le flux urinaire à travers l’urètre. Dans ce cas, les premiers symptômes peuvent être un début de miction hésitant, un écoulement à la fin de la miction et une rétention urinaire. Ou une infection des voies urinaires peut se développer, entraînant un besoin urgent d’uriner et une miction douloureuse.

Les abcès sont sensibles au toucher, douloureux et enflés. La peau au-dessus des canaux semble rouge. La plupart des femmes n’ont pas de fièvre.

Diagnostic

  • Examen pelvien

  • Parfois une échographie ou une cystoscopie

Lors de l’examen pelvien ( Examen gynécologique), le médecin peut généralement sentir les kystes ou les abcès s’ils sont suffisamment gros pour causer des symptômes. Cependant, on peut recourir à une échographie ou utiliser une sonde souple à fibres optiques pour voir la vessie (cystoscopie) et confirmer ainsi le diagnostic.

Traitement

  • Exérèse du kyste

  • Pour les abcès, antibiotiques, puis exérèse du kyste

Si les kystes causent des symptômes, ils sont enlevés, en général au cabinet du médecin ou en salle d’opération. Au cabinet du médecin, une anesthésie locale est généralement utilisée.

En cas d’abcès, des antibiotiques sont administrés par voie orale pendant 7 à 10 jours. Le kyste est ensuite enlevé. Ou bien, le médecin peut pratiquer une petite incision dans le kyste et suturer les bords du kyste à la surface de la vulve (marsupialisation) de façon à pouvoir le drainer.