Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Effets du vieillissement sur l’appareil génital féminin

Par Jennifer Knudtson, MD, Assistant Professor, Reproductive Endocrinology and Infertility Fellow Obstetrics and Gynecology, University of Texas Health Science Center at San Antonio ; Jessica E. McLaughlin, MD, Obstetrics and Gynecology, Division of Reproduction, Endocrinology, and Infertility, University of Texas Health and Science Center at San Antonio

À la ménopause, les modifications des organes génitaux surviennent rapidement. Les cycles menstruels s’arrêtent et les ovaires cessent de produire des œstrogènes. Après la ménopause, les tissus des petites lèvres, du clitoris, du vagin et de l’urètre s’amincissent (atrophie), ce qui entraîne, parfois, une irritation chronique, une sécheresse et un écoulement au niveau du vagin. La probabilité que se développent des infections vaginales est plus élevée. Au cours de cette période également, l’utérus, les trompes de Fallope et les ovaires sont sujets à l’involution.

Avec l’âge, on observe une diminution de la quantité de tissus musculaires et conjonctifs, dont les muscles, les ligaments et les autres tissus qui entourent et soutiennent la vessie, l'utérus, le vagin et le rectum. Par conséquent, ces organes peuvent s’affaisser ou descendre (prolapsus), provoquant parfois une sensation de compression ou de tension pelvienne, des difficultés pour uriner, une incontinence urinaire, une incontinence fécale ou des douleurs au cours des rapports sexuels. Les femmes qui ont eu vécu de multiples grossesses ont plus de risques de souffrir de ce genre de problèmes.

Le saviez-vous ?

  • Certaines femmes ont encore plus de plaisir sexuel après la ménopause.

La quantité d’œstrogènes qui stimule les canaux galactophores diminuant, les seins perdent de leur volume. Le tissu conjonctif qui soutient les seins diminue également, contribuant à leur abaissement et à la modification de leur forme. Le tissu fibreux est remplacé par de la graisse, rendant les seins moins fermes.

Chez la plupart des femmes, les modifications liées à l’âge n’influencent en rien l’activité sexuelle ou le plaisir après la ménopause. Certaines femmes ont encore plus de plaisir sexuel après la ménopause, peut-être car elles ne sont plus préoccupées par l’éventualité d’une grossesse. En outre, après la ménopause, les ovaires et les glandes surrénales continuent à produire des hormones sexuelles masculines, utiles à maintenir la stimulation sexuelle, à ralentir la perte de tissu musculaire et à contribuer au sentiment de bien-être.

Ressources dans cet article