Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Pemphigoïde gravidique

Par Antonette T. Dulay, MD, Attending Physician, Maternal-Fetal Medicine Section, Department of Obstetrics and Gynecology;Senior Physician, Main Line Health System;Axia Women’s Health

La pemphigoïde gravidique est une éruption cutanée fortement prurigineuse qui ne survient que pendant la grossesse.

Il semble que la pemphigoïde gravidique soit provoqué par des anticorps anormaux qui attaquent les propres tissus de l’organisme ; il s’agit d’une réaction auto-immune. Il est relativement rare.

L’éruption peut commencer par des boutons rouges, plats ou en relief, qui se forment souvent sur l’abdomen, autour de l’ombilic. Puis des vésicules se développent et l’éruption s’étend. Les vésicules peuvent être petites ou grandes, de forme irrégulière et remplies de liquide. L’éruption est extrêmement prurigineuse.

Elle apparaît généralement au cours du 2e ou du 3e trimestre. Cependant, elle peut apparaître plus tôt ou tout de suite après l’accouchement. Généralement, l’éruption s’aggrave rapidement après l’accouchement et disparaît en quelques semaines ou mois. Elle réapparaît souvent lors des grossesses suivantes et parfois, également lorsque la femme prend des contraceptifs oraux. Occasionnellement, l’enfant peut naître avec une éruption analogue, qui disparaît habituellement sans traitement au bout de quelques semaines. Par ailleurs, lorsqu’une femme est atteinte de cette affection, le risque de décès du fœtus est majoré.

Très rarement, on observe une altération de la fonction thyroïdienne chez ces femmes.

Cette éruption est diagnostiquée d’après son aspect et un test destiné à rechercher une anomalie des anticorps est parfois effectué sur un petit échantillon de peau affectée. Des examens, tels qu’un examen de réactivité fœtale, une échographie ou un monitoring électronique fœtal, peuvent être effectués pour évaluer le fœtus ( Surveillance du fœtus).

Il est souvent utile d’appliquer un corticoïde en crème (comme de la triamcinolone) directement sur la peau. En cas d’éruptions plus diffuses, on administre un corticoïde (tel que la prednisone) par voie orale.